En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.
 
    Imprimer la page...
Vous êtes ici :   Accueil »

Nouvelles

jpg/Icone_nouvelles/Manif.jpgmobilisations du 14 décembre - le 12/12/2018 » 14:39 par sudrailnormandie

Grève et manifestation : vendredi 14 décembre 2018 à 14h00 – cours Clemenceau - Rouen

Allocution d'Emmanuel Macron :  
Des raisons supplémentaires de se mobiliser le 14 décembre !
 

Emmanuel  Macron  et  son  gouvernement  n’ont  toujours  rien  compris  :  le  cap  libéral  et l’austérité sont maintenus. Dans son allocution, le président de la République s’est livré à un véritable  exercice  d’enfumage  !  Une  opération  de  communication  alliant  menaces, misérabilisme et mea-culpa hypocrite, dès les premières minutes de son intervention...  
 
Emmanuel Macron et son gouvernement n’ont toujours rien compris :  
le cap libéral et l’austérité sont maintenus.

Le président tourne le dos aux revendications légitimes des salariés du privé et du public, des privés d’emplois, des jeunes et des retraités.  


rolleyes  Rien pour le point d’indice des fonctionnaires, au contraire de graves menaces sur les services publics.  
rolleyes  Rien  pour  les  jeunes  qui  subissent  des  violences  et  une  répression  inacceptables. L’inégalité d’accès aux études demeure la règle.  
rolleyes  Rien  sur  les  salaires  et  la  reconnaissance  des  qualifications  et  de  l’expérience professionnelle.  
rolleyes  Rien sur la justice fiscale et rien sur l’ISF et le CICE.Rien pour l’augmentation du Smic. Les 100 euros  pour les travailleurs payés au smic, sans 1 euros pour l’employeur, ne sont qu’une anticipation de l’augmentation de la prime d’activité, déjà prévue dans le budget du gouvernement.  
rolleyes  Rien pour la revalorisation des pensions limitée à 0,3% alors que l’inflation va dépasser les 2% en 2019.  
rolleyes  Rien pour les privés d’emploi mais, au contraire, la poursuite de la remise en cause de leur indemnisation.  
rolleyes   Rien à payer pour le patronat, une prime de fin d’année au bon vouloir du patronat et défiscalisée  ;  l’augmentation  des  salaires  compensée  par  la  CSG  ;  les  heures supplémentaires  désocialisées.  Cap  gardé  sur  les  réformes  engagées  de  l’assurance chômage, les retraites et la réforme de l’État. Les grands épargnés de ce discours sont les actionnaires, le patronat et les plus riches : aucune contribution ne leur est imposée.

 

Solidaires appelle à la grève interprofessionnelle vendredi 14 décembre. Cette journée doit permettre de construire la mobilisation, de faire le lien avec le 15 et de tenter d’impulser un mouvement de grève digne de ce nom.

Solidaires appelle clairement à rejoindre les Gilets Jaunes samedi 15 décembre.

SUD-Rail couvre cette journée par son préavis de grève de longue durée du 02 avril 2018 à 20h00 sur l’ensemble du GPF

ROUEN : rassemblement 14h00 Clémenceau

LE HAVRE : 10 h00 à Franklin

CAEN : 11h30 Place Fontette (ex Tribunal)

LISIEUX : 16h00 Place MITTERRAND

VIRE : 17h30 devant la Sous Préfecture