Recherche
 
Fermer
Connection

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


    visiteurs
    visiteurs en ligne

  Nombre de membres 127 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
 
Recherche
 
Fermer
 
Libre service
Les sections
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
64 Abonnés
Calendrier
Les nouvelles

La direction SNCF lance les grandes manœuvres appelées «négociation d’une nouvelle grille des salaires». Les discussions vont démarrer en cette rentrée 2008, avec comme objectif d’aboutir en 2010. Pour donner l’illusion de longues et fructueuses négociations, la direction a besoin que tout se passe bien durant plusieurs mois : elle tait ses intentions réelles et ne présente la refonte de la grille que comme un ajustement quasi-technique due à l’allongement de la durée d’activités (contre-réforme des retraites oblige !).

Nous savons que l’orientation politique est ailleurs : détruire le maximum de garanties collectives, éliminer le peu d’automaticité du déroulement de carrière qui existe, systématiser l’individualisation de la rémunération et sa dépendance des résultats de l’entreprise. La fédération SUD-Rail ne taira pas ses revendications, mettra en avant les désaccords avec la conception
patronale, informera les cheminot-e-s tout au long des discussions avec un bulletin spécifique.

 

Lire la suite Lire la suite

La direction SNCF lance les grandes manœuvres appelées «négociation d’une nouvelle grille des salaires». Les discussions vont démarrer en cette rentrée 2008, avec comme objectif d’aboutir en 2010. Pour donner l’illusion de longues et fructueuses négociations, la direction a besoin que tout se passe bien durant plusieurs mois : elle tait ses intentions réelles et ne présente la refonte de la grille que comme un ajustement quasi-technique due à l’allongement de la durée d’activités (contre-réforme des retraites oblige !).

Nous savons que l’orientation politique est ailleurs : détruire le maximum de garanties collectives, éliminer le peu d’automaticité du déroulement de carrière qui existe, systématiser l’individualisation de la rémunération et sa dépendance des résultats de l’entreprise. La fédération SUD-Rail ne taira pas ses revendications, mettra en avant les désaccords avec la conception
patronale, informera les cheminot-e-s tout au long des discussions avec un bulletin spécifique.

 

Fermer Fermer


 
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...