Recherche
 
Fermer
Connection

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


    visiteurs
    visiteurs en ligne

  Nombre de membres 123 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
 
Recherche
 
Fermer
 
Libre service
Les sections
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
64 Abonnés
Calendrier
Les nouvelles
Communiqué 30 mai - le 01/06/2008 11h08
SNCF, grève le 9 juin : mandat confirmé pour SUD-Rail 
 
Les syndicats de la Fédération SUD-Rail ont débattu en téléconférence, de la situation sociale à la SNCF.
  
A l’unanimité, ils ont confirmé un mandat clair :

Lundi 2 juin, à l’issue de la réunion interfédérale la fédération
SUD-Rail déposera un préavis de grève illimité,débutant le 9 juin à 20h00
couvrant tous les personnels de la SNCF.

La fédération SUD-Rail renouvellera, à l’occasion de cette interfédérale, ses propositions sur le contenu du préavis.
 
Guillaume Pépy tente de désamorcer la situation conflictuelle par des manœuvres tactiques, sans pour autant entendre le refus des cheminots sur le démantèlement de l’entreprise intégrée et la déréglementation du travail.
 
Dominique Bussereau semble lui, souhaiter l’affrontement direct avec les cheminots et les menace d’une accélération du processus de filialisation du Fret.  
 
La fédération SUD-Rail mettra tout en œuvre pour que les cheminots soient entendus.
[Lire le tract fédéral La Grève N° 1]

Lire la suite Lire la suite

SNCF, grève le 9 juin : mandat confirmé pour SUD-Rail 
 
Les syndicats de la Fédération SUD-Rail ont débattu en téléconférence, de la situation sociale à la SNCF.
  
A l’unanimité, ils ont confirmé un mandat clair :

Lundi 2 juin, à l’issue de la réunion interfédérale la fédération
SUD-Rail déposera un préavis de grève illimité,débutant le 9 juin à 20h00
couvrant tous les personnels de la SNCF.

La fédération SUD-Rail renouvellera, à l’occasion de cette interfédérale, ses propositions sur le contenu du préavis.
 
Guillaume Pépy tente de désamorcer la situation conflictuelle par des manœuvres tactiques, sans pour autant entendre le refus des cheminots sur le démantèlement de l’entreprise intégrée et la déréglementation du travail.
 
Dominique Bussereau semble lui, souhaiter l’affrontement direct avec les cheminots et les menace d’une accélération du processus de filialisation du Fret.  
 
La fédération SUD-Rail mettra tout en œuvre pour que les cheminots soient entendus.
[Lire le tract fédéral La Grève N° 1]

Fermer Fermer


 
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...