Vous êtes ici :   Accueil » Toutes les nouvelles
Espace Membres

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


    visiteurs
    visiteurs en ligne

  Nombre de membres 136 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Libre service
Les sections
Toutes les nouvelles

Pour les salaires et les retraites,
Le 24 janvier 2008, mobilisons nous !
 

Le 24 janvier 2008, les fonctionnaires et les enseignants seront appelés à la grève pour leur salaire et la protection sociale à l’appel de la CGT, de FO, de la FSU, de l’Union Syndicale Solidaires, de l’UNSA et de la CFTC. Ce mouvement est repris aussi dans le privé.

En ce début 2008, pour les cheminots comme pour tous les salariés, les questions des retraites et des salaires sont les préoccupations majeures. SUD Rail et Solidaires entendent agir pour que des mobilisations sociales les plus larges aient lieues pour gagner une autre répartition des richesses en faveur des salariés du public et du privé.

Retraites : non aux 41 ans, 37,5 pour tous !

Le gouvernement a profité de la fin de l’année pour annoncer que les futurs décrets sur la réforme de notre régime de retraite intégreraient le passage aux 41 ans pour 2016. Face à la réprobation syndicale, la référence explicite aux 41 ans, ne serait plus actée dans le décret. Alors que la réforme de 2003 n’a rien réglé quant au financement à venir des retraites, c’est encore aux salariés qu’on demande de faire des efforts. Dans le même temps, les cadeaux fiscaux aux entreprises se comptent par dizaine de milliards, cherchez l’erreur … La seule solution réaliste, c’est le retour aux 37,5 pour tous, une telle mesure ne coûterait que 6 à 7 milliards d’euros supplémentaire par an. 

Tout augmente sauf les salaires !

Le prix du gaz vient d’augmenter de 4%, des franchises médicales de 50€ pour les malades se mettent en place, des produits alimentaires augmentent de plus de 10%,…. Sarkozy a bien compris que pour augmenter son pouvoir d’achat, il n’y avait qu’une solution : augmenter son salaire, ….de plus de 200% ! Depuis 20 ans, les entreprises ont récupéré 10% de plus sur la richesse produite par les salariés. Soit l’équivalent de 180 milliards d’euros par an, soit l’équivalent de 300€ net par mois pour tous. Il est temps de lutter pour récupérer ce qui nous a été volé !

250€ d’augmentation pour tous les cheminots! 

Même avec les grèves de fin d’année, la SNCF devrait enregistrer, en 2007, un bénéfice record de l’ordre 600 à 800 millions d’euros. La direction entend l’utiliser, en partie, à l’achat d’autres entreprises ferroviaires à l’étranger. Pour SUD Rail, la finalité de la SNCF n’est pas de faire des bénéfices. Les cheminots doivent avoir un juste retour, par des augmentations générales de salaire. Pour compenser les pertes de pouvoir d’achat de ces 20 dernières années, il faudrait augmenter les salaires des cheminots de 250€. C’est aussi une réponse à l’écart de salaires avec le secteur privé, que la direction justifiait, jusqu’à présent, par le départ en retraite à 50 ans et 55 ans…
 

Nous réclamons aussi que le salaire minimum ne soit pas inférieur à 1350€.

 

Le 24 janvier 2008 : public,privé, tous ensemble : engageons la mobilisation !

 Ces dernières semaines des grèves sur les salaires ont eu lieu dans le secteur privé et la fin de l’année 2007 a été marquée par des grèves dans la fonction publique sur l’emploi et les salaires et dans le secteur public sur les retraites.

Le 24 janvier 2008, doit être l’occasion de marquer ensemble notre volonté de défendre notre pouvoir d’achat en revendiquant l’augmentation des salaires et des pensions et en défendant notre régime de protection sociale. Pour SUD Rail, les augmentations de salaires et la défense des retraites concernent les salariés du public et du privé. C’est tous ensemble qu’il faut lutter. La mobilisation doit pouvoir converger autour de la date du 24 janvier.

Pour gagner, il faudra une mobilisation générale et durable des salariés du public et du privé, tel doit être l’objectif su syndicalisme, c’est en tout cas celui de SUD Rail et de Solidaires.

A l’évidence, ce n’est pas dans cette voie que s’engage la direction SNCF. Elle vient d’annoncer que l’enveloppe consacrée à la Gratification Individuelle de Résultat (GIR) serait doublée et même triplée pour les DPX, DU et les DET à la qualification H. Pour SUD Rail, l’individualisation des salaires contribue à diviser les cheminots alors que tous contribuent au bon fonctionnement du service public.