Vous êtes ici :   Accueil » Toutes les nouvelles
Espace Membres

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


    visiteurs
    visiteurs en ligne

  Nombre de membres 136 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Libre service
Les sections
Toutes les nouvelles

Motion 11/12 - le 11/12/2007 18h06
Retraites : le compte n’y est pas !
 

Après presque trois semaines de tables rondes et de groupes de travail, force est de constater que sur les points clefs de la contre-réforme des régimes spéciaux, rien n’a avancé.

  1. l’allongement de la durée de cotisations,
  2. la décote
  3. l’indexation sur les prix,
  4. la création d’un double statut

Sur ces 4 points fondamentaux, nous en sommes au même niveau qu’avant le début de la grève reconductible du 14 novembre.

Les compensations obtenues lors des réunions l'ont été grâce à la mobilisation des cheminots. Ces mesures sont très insuffisantes,  trop souvent assujetties à des calendriers d’application et concernent les cheminots qui seront, bon gré, mal gré, obligés de prolonger leur service.

Le 14 novembre, la direction prétend discuter des pénibilités, alors qu'elle nie au quotidien les contraintes de nos métiers en impose aux cheminots un allongement de la durée de cotisation retraite.

Pour la fédération SUD-rail, les choses ne peuvent rester en l’état.

Nous nous sommes engagés à participer à ces réunions pour défendre les revendications issues des Assemblées Générales des cheminots et leur rendre compte de l’état des discussions. Nous l’avons fait et continuons à le faire.

Il est urgent de reconstruire l'unité et de permettre aux cheminots de reprendre l'initiative.

Nous relançons les fédérations syndicales pour qu'elles participent à l'interfédérale du 12 décembre.

A cet effet la fédération SUD-Rail proposera lors de l’interfédérale du 12 décembre à toutes les fédérations de cheminots le dépôt d’un préavis de grève reconductible en assemblée générale à partir du 18 décembre 00h00, jour de la dernière table ronde avant publication des décrets modifiant profondément le régime de retraite des cheminots.

Les cheminots doivent pouvoir se réunir en Assemblée Générale pour discuter et réagir aux décisions de la direction suite aux différentes tables rondes. Lors de ces Assemblées Générales, les cheminots feront le bilan et décideront des suites qu’ils souhaitent pour appuyer leurs revendications.

Pour la fédération SUD-Rail, la réussite de ces Assemblées Générales, comme la satisfaction de nos revendications exprimées lors du conflit d’octobre et de novembre, nécessite l’unité la plus large des organisations syndicales.

Cette unité doit être guidée par l’objectif que nous nous sommes fixés tous ensemble depuis le début : le refus de cette réforme injuste, illégitime et destructrice de notre pouvoir d’achat. Pour SUD-Rail, d'autres solutions que celle de l'allongement de la durée de cotisation des salariés sont possibles