Recherche
 
Fermer
Connection

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


    visiteurs
    visiteurs en ligne

  Nombre de membres 127 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
 
Recherche
 
Fermer
 
Libre service
Les sections
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
64 Abonnés
Calendrier
Les nouvelles
C’est maintenant qu’il faut choisir:
Je veux garder le régime de retraite prévu dans mon contrat de travail : je suis en grève à compter du 14 novembre. OUJe veux travailler des années en plus et gagner moins : je soutiens ceux qui  organisent ce recul social.

Est-ce qu’on va gagner ?
Et bien, non, SUD-Rail ne vous répond pas « oui bien sûr ! ». Ce dont nous sommes sûrs c’est que si nous baissons les bras maintenant, si nous acceptons le diktat du gouvernement et de la direction … il n’y aura pas de fin aux reculs sociaux.

Le gouvernement a fait ses dernières propositions ?
Oui, comme Juppé en 1995 avant la grève, comme Dupuy et sa grille au mérite avant la grève de 1986, comme … à chaque fois que gouvernement et direction veulent imposer des reculs sociaux …  
C’est toujours « pas discutable », c’est toujours « inéluctable », c’est toujours «la seule solution», … et ce n’est pas toujours comme ça que ça se termine lorsque nous décidons de faire entendre notre voix ! 

La grève reconductible, ça fait perdre des sous …
Oui, c’est exact. Même si on se rappelle que Sarkozy il y a quelques mois tentait de faire croire que jusqu’alors nous étions payés les jours de grève … Mais en l’occurrence, c’est ne pas faire grève et accepter la contre-réforme du gouvernement qui nous fera perdre beaucoup, beaucoup d’argent lorsque nous serons en retraite. Chacun-e peut investir des dizaines de jours dans une grève qui permettra l’abandon du projet : ça reste plus rentable financièrement que la contre-réforme du gouvernement, même appliquée à la sauce direction SNCF/FGAAC.
 

Les usagers risquent de ne pas comprendre ?
La majorité des usagers quotidiens sont avant tout des salariés. Nous devons donc continuer à expliquer que notre lutte s’inscrit dans la défense du régime de retraite de tous, que nous refusons le passage de 40 à 41 annuités en 2008,et que nous demandons le retour à 37,5 annuités pour tous.
 
Bien sûr, la presse va multiplier les sondages censés prouver l’absence de soutien à notre grève. Rappelons que selon les sondages, c’est certain, Lionel Jospin a été élu président de la République en 2002, que le Traité Constitutionnel Européen a été validé par référendum en 2005, etc.
 
Oui, les usagers du rail préfèrent quand il y a des trains. Mais nos intérêts ne sont pas divergents pour autant. C’est ensemble, salarié-e-s de tous les secteurs que nousobligerons le gouvernement à abandonner ses projets néfastes ! Et notre grève est un élément déterminant dans cette bataille.
De jolis exemples à suivre …
La direction SNCF ne cesse de parler de sa volonté de négocier … lorsqu’elle s’adresse à la presse, à la radio, à la télévision.
Mais lorsque les fédérations syndicales sont reçues dans le cadre d’un préavis de grève national reconductible, ni Anne Marie Idrac, ni Guillaume Pépy ne sont là. 
C’est sans doute plus utile à leurs yeux d’accompagner une trentaine de journalistes, invités avec leurs conjoint-e-s à passer « trois jours et trois nuits, aux frais de la princesse, dans un palace de la Côte d’Azur, avec déjeuners et dîners dans des restaurants haut de gamme, initiation à la gastronomie et à la polysensorialité aquatique », comme le confirme le « Canard Enchaîné du 9 novembre.  
 madLe montant moyen des dix plus hautes rémunérations de l’entreprise (12 880,59 € par mois en 2003) a augmenté de 57,52% en 3 ans : 19 550,68 euros par mois en 2006.
Pépy ne trouve pas ça « choquant » ...

madSur proposition de l’Elysée, l’Assemblée Nationale  vient de faire passer le salaire mensuel du président de 8 300 à 20 000 euros. 
Sarkozy n’a pas trouvé ça « indigne » … 

madEn février dernier, les députés unanimes sesont accordés une pension à vie de 1390 eur mensuels, après avoir adopté le maintien de leur indemnité (6952 euros mensuels) durant les 5 années qui suivent leur non réélection. 
Aucun d’entre eux n’envisage de revoir cerégime spécial …
tous_en_greve.jpg

Lire la suite Lire la suite

C’est maintenant qu’il faut choisir:
Je veux garder le régime de retraite prévu dans mon contrat de travail : je suis en grève à compter du 14 novembre. OUJe veux travailler des années en plus et gagner moins : je soutiens ceux qui  organisent ce recul social.

Est-ce qu’on va gagner ?
Et bien, non, SUD-Rail ne vous répond pas « oui bien sûr ! ». Ce dont nous sommes sûrs c’est que si nous baissons les bras maintenant, si nous acceptons le diktat du gouvernement et de la direction … il n’y aura pas de fin aux reculs sociaux.

Le gouvernement a fait ses dernières propositions ?
Oui, comme Juppé en 1995 avant la grève, comme Dupuy et sa grille au mérite avant la grève de 1986, comme … à chaque fois que gouvernement et direction veulent imposer des reculs sociaux …  
C’est toujours « pas discutable », c’est toujours « inéluctable », c’est toujours «la seule solution», … et ce n’est pas toujours comme ça que ça se termine lorsque nous décidons de faire entendre notre voix ! 

La grève reconductible, ça fait perdre des sous …
Oui, c’est exact. Même si on se rappelle que Sarkozy il y a quelques mois tentait de faire croire que jusqu’alors nous étions payés les jours de grève … Mais en l’occurrence, c’est ne pas faire grève et accepter la contre-réforme du gouvernement qui nous fera perdre beaucoup, beaucoup d’argent lorsque nous serons en retraite. Chacun-e peut investir des dizaines de jours dans une grève qui permettra l’abandon du projet : ça reste plus rentable financièrement que la contre-réforme du gouvernement, même appliquée à la sauce direction SNCF/FGAAC.
 

Les usagers risquent de ne pas comprendre ?
La majorité des usagers quotidiens sont avant tout des salariés. Nous devons donc continuer à expliquer que notre lutte s’inscrit dans la défense du régime de retraite de tous, que nous refusons le passage de 40 à 41 annuités en 2008,et que nous demandons le retour à 37,5 annuités pour tous.
 
Bien sûr, la presse va multiplier les sondages censés prouver l’absence de soutien à notre grève. Rappelons que selon les sondages, c’est certain, Lionel Jospin a été élu président de la République en 2002, que le Traité Constitutionnel Européen a été validé par référendum en 2005, etc.
 
Oui, les usagers du rail préfèrent quand il y a des trains. Mais nos intérêts ne sont pas divergents pour autant. C’est ensemble, salarié-e-s de tous les secteurs que nousobligerons le gouvernement à abandonner ses projets néfastes ! Et notre grève est un élément déterminant dans cette bataille.
De jolis exemples à suivre …
La direction SNCF ne cesse de parler de sa volonté de négocier … lorsqu’elle s’adresse à la presse, à la radio, à la télévision.
Mais lorsque les fédérations syndicales sont reçues dans le cadre d’un préavis de grève national reconductible, ni Anne Marie Idrac, ni Guillaume Pépy ne sont là. 
C’est sans doute plus utile à leurs yeux d’accompagner une trentaine de journalistes, invités avec leurs conjoint-e-s à passer « trois jours et trois nuits, aux frais de la princesse, dans un palace de la Côte d’Azur, avec déjeuners et dîners dans des restaurants haut de gamme, initiation à la gastronomie et à la polysensorialité aquatique », comme le confirme le « Canard Enchaîné du 9 novembre.  
 madLe montant moyen des dix plus hautes rémunérations de l’entreprise (12 880,59 € par mois en 2003) a augmenté de 57,52% en 3 ans : 19 550,68 euros par mois en 2006.
Pépy ne trouve pas ça « choquant » ...

madSur proposition de l’Elysée, l’Assemblée Nationale  vient de faire passer le salaire mensuel du président de 8 300 à 20 000 euros. 
Sarkozy n’a pas trouvé ça « indigne » … 

madEn février dernier, les députés unanimes sesont accordés une pension à vie de 1390 eur mensuels, après avoir adopté le maintien de leur indemnité (6952 euros mensuels) durant les 5 années qui suivent leur non réélection. 
Aucun d’entre eux n’envisage de revoir cerégime spécial …
tous_en_greve.jpg

Fermer Fermer


 
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...