SUD-Rail Normandie - Les nouvelles
 
Recherche
 
Fermer
Connection

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


    visiteurs
    visiteurs en ligne

  Nombre de membres 127 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
 
Recherche
 
Fermer
 
Libre service
Les sections
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
64 Abonnés
Calendrier
Les nouvelles
maillet.jpgProcès de Patrick - le 17/11/2006 10h34
Le mardi 14 novembre 2006, comparaissait au tribunal de Dijon, notre collègue Patrick Triboulin, agent de conduite délégué SUD-Rail pour avoir, soit disant, donné un coup de sifflet trop près des oreilles de la Directrice d'établissement en fin d'une réunion CER le 31 août dernier.
rolleyesA cet effet, plus de 300 camarades se sont réunis le jour du procès pour lui manifester leur soutien.
En l'absence de preuves, tant sur la réalité des faits que sur l'auteur de la prétendue agression, c'est le procès de SUD-Rail, le procès du syndicalisme de lutte qu'a fait l'avocat de la direction.

Le procureur a requis 3 mois de prison avec sursis et 600 €uros d'amende.
biggrinLe jugement sera rendu le 19 décembre.biggrin

C’est donc sans aucun doute la peur de voir Patrick justement acquitté par le tribunal qui pousse la direction à se précipiter dans l’envoi d’une convocation à comparaître au conseil de discipline en vue de révoquer notre camarade Patrick de la SNCF.

SUD-Rail appelle les ADC à se préparer à témoigner très vigoureusement leur opposition à cette croisade [lire le tract fédéral]rolleyes

Lire la suite Lire la suite

Le mardi 14 novembre 2006, comparaissait au tribunal de Dijon, notre collègue Patrick Triboulin, agent de conduite délégué SUD-Rail pour avoir, soit disant, donné un coup de sifflet trop près des oreilles de la Directrice d'établissement en fin d'une réunion CER le 31 août dernier.
rolleyesA cet effet, plus de 300 camarades se sont réunis le jour du procès pour lui manifester leur soutien.
En l'absence de preuves, tant sur la réalité des faits que sur l'auteur de la prétendue agression, c'est le procès de SUD-Rail, le procès du syndicalisme de lutte qu'a fait l'avocat de la direction.

Le procureur a requis 3 mois de prison avec sursis et 600 €uros d'amende.
biggrinLe jugement sera rendu le 19 décembre.biggrin

C’est donc sans aucun doute la peur de voir Patrick justement acquitté par le tribunal qui pousse la direction à se précipiter dans l’envoi d’une convocation à comparaître au conseil de discipline en vue de révoquer notre camarade Patrick de la SNCF.

SUD-Rail appelle les ADC à se préparer à témoigner très vigoureusement leur opposition à cette croisade [lire le tract fédéral]rolleyes

Fermer Fermer


 
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...