SUD-Rail Normandie - Les nouvelles
 
Recherche
 
Fermer
Connection

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


    visiteurs
    visiteurs en ligne

  Nombre de membres 123 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
 
Recherche
 
Fermer
 
Libre service
Les sections
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
64 Abonnés
Calendrier
Les nouvelles
Interessement - le 27/10/2005 18h21

mad SUD-rail ne signe pas l'accord "Intéressement" de la direction SNCF !mad

Après consultation, les adhérents SUD-rail ont décidé à plus de 90% de ne pas signer l’accord « Intéressement » pour les raisons suivantes:

  • La mise en place de l’intéressement ne vise qu’à augmenter la productivité de chaque salarié avec comme seul objectif la rentabilité à court terme.

  • Ce projet d’accord constitue en fait un glissement de plusieurs dizaines de milliers d’euros de la masse salariale vers un intéressement aléatoire et
    basé sur des critères arbitraires ou invérifiables. Nous voulons être rémunérés pour le travail effectué, pour nos qualifications, pour notre utilité
    sociale… pas pour notre participation à la destruction des services publics.

  • L’exonération des cotisations sociales pour la direction contribue à mettre en péril notre protection sociale.

Les sommes prévues pour financer cette opération doivent être utilisées pour revaloriser les salaires des cheminots actifs et les pensions des retraités.
Une pétition nationale unitaire est lancée pour exiger de la direction qu'elle ouvre les négiciations salariales 2006 dès la fin de cette année avec la mise en œuvre d’une autre politique salariale et un rattrapage du pouvoir d’achat et que les sommes dégagées pour les années 2004 – 2005 soient versées aux cheminots.

Lire la suite Lire la suite

mad SUD-rail ne signe pas l'accord "Intéressement" de la direction SNCF !mad

Après consultation, les adhérents SUD-rail ont décidé à plus de 90% de ne pas signer l’accord « Intéressement » pour les raisons suivantes:

  • La mise en place de l’intéressement ne vise qu’à augmenter la productivité de chaque salarié avec comme seul objectif la rentabilité à court terme.

  • Ce projet d’accord constitue en fait un glissement de plusieurs dizaines de milliers d’euros de la masse salariale vers un intéressement aléatoire et
    basé sur des critères arbitraires ou invérifiables. Nous voulons être rémunérés pour le travail effectué, pour nos qualifications, pour notre utilité
    sociale… pas pour notre participation à la destruction des services publics.

  • L’exonération des cotisations sociales pour la direction contribue à mettre en péril notre protection sociale.

Les sommes prévues pour financer cette opération doivent être utilisées pour revaloriser les salaires des cheminots actifs et les pensions des retraités.
Une pétition nationale unitaire est lancée pour exiger de la direction qu'elle ouvre les négiciations salariales 2006 dès la fin de cette année avec la mise en œuvre d’une autre politique salariale et un rattrapage du pouvoir d’achat et que les sommes dégagées pour les années 2004 – 2005 soient versées aux cheminots.

Fermer Fermer


 
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...