Recherche
 
Fermer
Connection

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


    visiteurs
    visiteurs en ligne

  Nombre de membres 21 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
 
Recherche
 
Fermer
 
Libre service
Les sections
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
63 Abonnés
Calendrier
Les nouvelles

Le tribunal de Bobigny a donné raison aux cheminots.

Les cheminots, engagés dans un combat judiciaire avec la SNCF, concernant le décompte des jours de grève, viennent de se voir conforter, ce 21 juin, par le tribunal de grande instance de Bobigny. Les juges ont estimé qu'il ne s'agissait pas d'un seul et même mouvement social mais de plusieurs petits mouvements successifs. En conséquence, la direction a eu tort de décider de faire payer comme jour de grève les repos inclus dans la période.

Rappelons la situation souhaitée par l'entreprise où, par exemple, un salarié qui aurait fait grève les 3-4 avril, le 8 avril, et les 13 et 14 avril, et qui était en repos le 9 avril, se voyait retenir six jours sur sa fiche de paie au lieu de cinq ! le repos du 9 avril comptant comme un jour de grève.

La direction a immédiatement annoncé dans un communiqué qu'elle fera appel de cette décision.

Cet appel n'étant pas suspensif, la SNCF devra appliquer la décision du TGI et rendre les sommes volées aux cheminots en grève.


 
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...