Recherche
 
Fermer
Connection

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


    visiteurs
    visiteur en ligne

  Nombre de membres 22 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
 
Recherche
 
Fermer
 
Libre service
Les sections
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
63 Abonnés
Calendrier
Les nouvelles
jpg/Icone_nouvelles/Communique_P.jpgRemerciements - le 05/06/2018 09h36

REMERCIEMENTS      

Camarades,

La Fédération SUD-Rail, ses syndicats, ses adhérent-e-s et l’ensemble des travailleur-euse-s du rail vous remercient pour les nombreux messages de soutien pour la lutte que nous menons.

Au-delà du seul sujet ferroviaire, partout dans le monde, les capitalistes mènent une offensive agressive contre les peuples. Ils veulent imposer un modèle antisocial basé sur la concurrence entre les travailleur-euse-s et entre les peuples. Ils veulent normaliser l’austérité et la précarité des carrières, des salaires et des situations sociales.

Ces attaques ultra-régressives au profit de la finance sont internationales et sans frontières, bien que jouant souvent sur la fibre nationaliste pour mieux faire passer les régressions. Nos combats, nos résistances, nos ripostes, doivent être à la mesure de cette violence sociale.

Notre responsabilité syndicale est d'offrir des solutions et des réponses de lutte à la hauteur. Ne laissons pas ces politiques réactionnaires faire le lit des partis nationalistes et fascistes. Ne laissons pas les capitalistes jouer avec nos vies.

Ils nous saignent, ici, là-bas, partout, luttons ensemble !!!

Lire la suite Lire la suite

REMERCIEMENTS      

Camarades,

La Fédération SUD-Rail, ses syndicats, ses adhérent-e-s et l’ensemble des travailleur-euse-s du rail vous remercient pour les nombreux messages de soutien pour la lutte que nous menons.

Au-delà du seul sujet ferroviaire, partout dans le monde, les capitalistes mènent une offensive agressive contre les peuples. Ils veulent imposer un modèle antisocial basé sur la concurrence entre les travailleur-euse-s et entre les peuples. Ils veulent normaliser l’austérité et la précarité des carrières, des salaires et des situations sociales.

Ces attaques ultra-régressives au profit de la finance sont internationales et sans frontières, bien que jouant souvent sur la fibre nationaliste pour mieux faire passer les régressions. Nos combats, nos résistances, nos ripostes, doivent être à la mesure de cette violence sociale.

Notre responsabilité syndicale est d'offrir des solutions et des réponses de lutte à la hauteur. Ne laissons pas ces politiques réactionnaires faire le lit des partis nationalistes et fascistes. Ne laissons pas les capitalistes jouer avec nos vies.

Ils nous saignent, ici, là-bas, partout, luttons ensemble !!!

Fermer Fermer


 
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...