Recherche
 
Fermer
Connection

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


    visiteurs
    visiteurs en ligne

  Nombre de membres 21 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
 
Recherche
 
Fermer
 
Libre service
Les sections
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
63 Abonnés
Calendrier
Les nouvelles
jpg/Icone_nouvelles/Pinoccio.jpgVRAI-FAUX 10 &11 - le 15/03/2018 15h05

LE VRAI-FAUX DU RAPPORT SPINETTA

ou les vrais mensonges de la SNCF…

10- Est-il vrai que le rapport défend l’ouverture à la concurrence du transport ferroviaire de voyageur ? 

VRAI. Le rapport préconise différentes modalités d’ouverture à la concurrence pour le TER et pour le TGV. Les entreprises ferroviaires pourraient être en concurrence de la SNCF sur le TGV à partir de décembre 2020 et les contrats régionaux seraient ouverts à la  concurrence en 2023, sachant que les Régions qui le souhaitent pourraient ouvrir leurs contrats dès 2019. 

Le rapport n’analyse pas les impacts de l’ouverture à la concurrence sur l’emploi, considérant que cela sera propice au développement du ferroviaire malgré l’exemple du fret qui a démontré l’inverse.

_____________________________

11- Est-il vrai que, selon le rapport, la concurrence ne pourra pas se jeter sur les lignes commercialement rentables, laissant à SNCF la partie non rentable du réseau à grande vitesse ?

FAUX. La solution privilégiée par le rapport Spinetta est l’open access, dont le principal inconvénient est le risque que les entreprises se concentrent sur les parties rentables du réseau. Mais le rapport indique devoir favoriser des accords cadre de SNCF Réseau garantissant des sillons. En d’autres termes, des cadeaux pour les nouveaux entrants alors que nos TGV n’ont jamais été soutenus au motif qu’il s’agissait d’une activité commerciale. 

_____________________________

Lire la suite Lire la suite

LE VRAI-FAUX DU RAPPORT SPINETTA

ou les vrais mensonges de la SNCF…

10- Est-il vrai que le rapport défend l’ouverture à la concurrence du transport ferroviaire de voyageur ? 

VRAI. Le rapport préconise différentes modalités d’ouverture à la concurrence pour le TER et pour le TGV. Les entreprises ferroviaires pourraient être en concurrence de la SNCF sur le TGV à partir de décembre 2020 et les contrats régionaux seraient ouverts à la  concurrence en 2023, sachant que les Régions qui le souhaitent pourraient ouvrir leurs contrats dès 2019. 

Le rapport n’analyse pas les impacts de l’ouverture à la concurrence sur l’emploi, considérant que cela sera propice au développement du ferroviaire malgré l’exemple du fret qui a démontré l’inverse.

_____________________________

11- Est-il vrai que, selon le rapport, la concurrence ne pourra pas se jeter sur les lignes commercialement rentables, laissant à SNCF la partie non rentable du réseau à grande vitesse ?

FAUX. La solution privilégiée par le rapport Spinetta est l’open access, dont le principal inconvénient est le risque que les entreprises se concentrent sur les parties rentables du réseau. Mais le rapport indique devoir favoriser des accords cadre de SNCF Réseau garantissant des sillons. En d’autres termes, des cadeaux pour les nouveaux entrants alors que nos TGV n’ont jamais été soutenus au motif qu’il s’agissait d’une activité commerciale. 

_____________________________

Fermer Fermer


 
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...