Recherche
 
Fermer
Connection

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


    visiteurs
    visiteurs en ligne

  Nombre de membres 22 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
 
Recherche
 
Fermer
 
Libre service
Les sections
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
63 Abonnés
Calendrier
Les nouvelles
jpg/Icone_nouvelles/Communique_P.jpgEmploi à vie? - le 14/03/2018 13h07

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Vous avez dit « EMPLOI à VIE ?!? »

Le matraquage médiatique de ces derniers temps au sujet des « privilèges des cheminots » nous conduit à vous raconter cette histoire très récente qui n’est malheureusement pas exceptionnelle à la SNCF où 400 licenciements ont eu lieu en 2016, et 470 en 2017, c’est-à-dire plus qu’à RENAULT, La SOCIÉTÉ GÉNÉRALE et FRANCE-TÉLÉCOM cumulés…

En 2011 Michel C. est embauché à la SNCF en tant que contrôleur.

En 2015, il suit une formation pour devenir conducteur à la suite de laquelle il obtient sa licence Européenne de conducteur. Malheureusement, un échec à l’examen oral lui vaudra de ne pas être validé pour exercer ce métier à la SNCF, il retourne donc à son emploi initial de contrôleur.

Un matin d’hiver, à la première heure, alors qu’il arrive sur son train, fort des compétences acquises par sa formation et afin d’améliorer le confort des voyageurs déjà présents, il décide de mettre l’engin en service dans le but d’obtenir l’ouverture des portes et le chauffage de la rame pour abriter les voyageurs.

Cet acte lui vaudra une convocation au conseil de discipline où il expliquera sa bonne foi et son incompréhension.

Le verdict est tombé tout dernièrement : « Radiation des cadres » ce qui veut dire en langage commun :  LICENCIÉ !!!

ALORS ? EMPLOI A VIE ???

Contact : SUD-Rail Normandie 02 35 73 34 12

Lire la suite Lire la suite

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Vous avez dit « EMPLOI à VIE ?!? »

Le matraquage médiatique de ces derniers temps au sujet des « privilèges des cheminots » nous conduit à vous raconter cette histoire très récente qui n’est malheureusement pas exceptionnelle à la SNCF où 400 licenciements ont eu lieu en 2016, et 470 en 2017, c’est-à-dire plus qu’à RENAULT, La SOCIÉTÉ GÉNÉRALE et FRANCE-TÉLÉCOM cumulés…

En 2011 Michel C. est embauché à la SNCF en tant que contrôleur.

En 2015, il suit une formation pour devenir conducteur à la suite de laquelle il obtient sa licence Européenne de conducteur. Malheureusement, un échec à l’examen oral lui vaudra de ne pas être validé pour exercer ce métier à la SNCF, il retourne donc à son emploi initial de contrôleur.

Un matin d’hiver, à la première heure, alors qu’il arrive sur son train, fort des compétences acquises par sa formation et afin d’améliorer le confort des voyageurs déjà présents, il décide de mettre l’engin en service dans le but d’obtenir l’ouverture des portes et le chauffage de la rame pour abriter les voyageurs.

Cet acte lui vaudra une convocation au conseil de discipline où il expliquera sa bonne foi et son incompréhension.

Le verdict est tombé tout dernièrement : « Radiation des cadres » ce qui veut dire en langage commun :  LICENCIÉ !!!

ALORS ? EMPLOI A VIE ???

Contact : SUD-Rail Normandie 02 35 73 34 12

Fermer Fermer


 
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...