Recherche
 
Fermer
Connection

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


    visiteurs
    visiteurs en ligne

  Nombre de membres 126 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
 
Recherche
 
Fermer
 
Libre service
Les sections
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
64 Abonnés
Calendrier
Les nouvelles
jpg/Icone_nouvelles/Manif.jpgLe 10 Octobre - le 08/10/2017 11h43

LE 10 OCTOBRE CONCERNE BIEN LES CHEMINOTS, Vous en doutez encore?

Les ordonnances signées en grande pompe par le Président Macron ne sont que la première pierre d ’un chantier où gouvernement et Medef ambitionnent d’enterrer notre modèle social en s’attaquant au Code du Travail, au système de retraite par répartition, à la Sécurité Sociale et à l’assurance chômage ; en développant la concurrence avec de l’argent public, en privatisant les services publics, en précarisant les contrats de travail... pour les salariés, ce sera la loi de la jungle.

Des mesures qui vont venir précariser tous les travailleurs du rail !

  • Reclassement !

Les ordonnances allègent les obligations de l’employeur. Seule obligation restante : mettre en ligne la liste des postes disponibles. A vous de vous vendre par la suite pour obtenir ce nouveau poste ! La question du reclassement est centrale à la SNCF, avec la destruction de nos métiers, la fermeture des sites, les inaptitudes... on voit rapidement comment la direction pourrait instrumentaliser cette disposition pour se débarrasser des salariés, contractuels ou au cadre permanent

  • CDI de Projet !

Avec la mise en place du CDI de projet, l’employeur pourra mettre fin au contrat dès la fin de ce dernier pour lequel le salarié a été embauché. Encore plus précaire que le CDD, aucun taquet n’est négocié... Une entreprise qui remporte un marché ( comme l’exploitation d’une ligne TER , Transilien ou Fret ) pourrait conclure des CDI pour la durée du marché ! Alors que la direction et les patrons du ferroviaire veulent imposer les transferts obligatoires dans le cadre de l’ouverture à la concurrence, on vous laisse imaginer les conséquences pour les cheminots qui seraient alors touchés en plein par cette mesure !

2 exemples simples parmi les dizaines qui s’appliqueront aux travailleurs du rail. Alors le 10 Octobre, soyons nombreux à nous mobiliser localement et/ou converger vers Paris pour faire annuler ces mesures antisociales !

LES RENDEZ-VOUS: Manifestations

rolleyesA Rouen 10h00 Clémenceau

rolleyesAu Havre à 10h30 à Franklin

rolleyesA Caen 10h30 Place St Pierre.

rolleyesD’autre part, la fédération SUD-Rail appelle à Manifestation à 14h00 à place de la république à Paris. Train de 12h12 à Rouen -> paris 13h40 (si ça roule) puis 14h00 place de la république, ce qui permet de participer aux 2 manifestations!

pdf.gif [Télécharger le Tract]

Lire la suite Lire la suite

LE 10 OCTOBRE CONCERNE BIEN LES CHEMINOTS, Vous en doutez encore?

Les ordonnances signées en grande pompe par le Président Macron ne sont que la première pierre d ’un chantier où gouvernement et Medef ambitionnent d’enterrer notre modèle social en s’attaquant au Code du Travail, au système de retraite par répartition, à la Sécurité Sociale et à l’assurance chômage ; en développant la concurrence avec de l’argent public, en privatisant les services publics, en précarisant les contrats de travail... pour les salariés, ce sera la loi de la jungle.

Des mesures qui vont venir précariser tous les travailleurs du rail !

  • Reclassement !

Les ordonnances allègent les obligations de l’employeur. Seule obligation restante : mettre en ligne la liste des postes disponibles. A vous de vous vendre par la suite pour obtenir ce nouveau poste ! La question du reclassement est centrale à la SNCF, avec la destruction de nos métiers, la fermeture des sites, les inaptitudes... on voit rapidement comment la direction pourrait instrumentaliser cette disposition pour se débarrasser des salariés, contractuels ou au cadre permanent

  • CDI de Projet !

Avec la mise en place du CDI de projet, l’employeur pourra mettre fin au contrat dès la fin de ce dernier pour lequel le salarié a été embauché. Encore plus précaire que le CDD, aucun taquet n’est négocié... Une entreprise qui remporte un marché ( comme l’exploitation d’une ligne TER , Transilien ou Fret ) pourrait conclure des CDI pour la durée du marché ! Alors que la direction et les patrons du ferroviaire veulent imposer les transferts obligatoires dans le cadre de l’ouverture à la concurrence, on vous laisse imaginer les conséquences pour les cheminots qui seraient alors touchés en plein par cette mesure !

2 exemples simples parmi les dizaines qui s’appliqueront aux travailleurs du rail. Alors le 10 Octobre, soyons nombreux à nous mobiliser localement et/ou converger vers Paris pour faire annuler ces mesures antisociales !

LES RENDEZ-VOUS: Manifestations

rolleyesA Rouen 10h00 Clémenceau

rolleyesAu Havre à 10h30 à Franklin

rolleyesA Caen 10h30 Place St Pierre.

rolleyesD’autre part, la fédération SUD-Rail appelle à Manifestation à 14h00 à place de la république à Paris. Train de 12h12 à Rouen -> paris 13h40 (si ça roule) puis 14h00 place de la république, ce qui permet de participer aux 2 manifestations!

pdf.gif [Télécharger le Tract]

Fermer Fermer


 
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...