Recherche
 
Fermer
Connection

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


    visiteurs
    visiteurs en ligne

  Nombre de membres 127 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
 
Recherche
 
Fermer
 
Libre service
Les sections
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
64 Abonnés
Calendrier
Les nouvelles

2016_06_23Manif.jpg


1 million à Paris le 14 juin:

LA MAJORITE VEUT LE RETRAIT DE LA LOI TRAVAIL

Calmes et déterminés, les salariés, les jeunes, les retraités ont convergé sur la capitale, avec les syndicats CGT, FO, Solidaires, FSU, UNL, UNEF, FIDL, Pour que le gouvernement entende enfin raison et retire la loi Travail. La Seine Maritime a fait forte impression avec les 5 500 manifestants montés à Paris.

____________________________________________________

Que répond le gouvernement à cette force immense ?

____________________________________________________

Le 14 juin, le gouvernement a choisi la manipulation et les manœuvres dangereuses. Les organisations syndicales dénoncent une nouvelle fois les violences qui ont émaillé les abords de la manifestation où les organisateurs ont joué leur rôle en assurant le bon déroulement du cortège syndical.

Alors que le gouvernement est le premier responsable de la situation, le président HOLLANDE menace désormais d’interdire les manifestations. Ira-t-il aussi jusqu’à interdire les matchs de l’Euro compte tenu des risques de bagarres entre supporters ? Bien sûr que non. Ce que veut le gouvernement, c’est que la majorité de la population opposée au projet renonce à la lutte. C’est inacceptable !

Ces manipulations dangereuses ne feront pas disparaitre ce que les salariés et les jeunes affirment depuis 3 mois, dans les grèves, les manifestations et les blocages.

Loi travail = loi de dumping social

Permettre aux employeurs, par accord d’entreprise, d’imposer des règles inférieures à la loi, inférieures à la convention collective, c’est enclencher la course vers le bas. Ce sera plus d’heures de travail pour moins de salaires, des heures supplémentaires moins payées…

oreille.jpgAprès le 14 juin,

plus que jamais,

la majorité veut le Retrait.


Les organisations de Seine Maritime, CGT, FO, FSU, Solidaires et UNEF invitent à prendre connaissance du communiqué national. Amplifions la votation ou les pétitions, partout où c’est possible, dans les entreprises, les lieux publics… Montrons au gouvernement et au MEDEF que nous restons unis et déterminés pour obtenir le retrait du projet de loi et gagner sur nos revendications.


[Télécharger le tract] pdf.gif

Lire la suite Lire la suite

2016_06_23Manif.jpg


1 million à Paris le 14 juin:

LA MAJORITE VEUT LE RETRAIT DE LA LOI TRAVAIL

Calmes et déterminés, les salariés, les jeunes, les retraités ont convergé sur la capitale, avec les syndicats CGT, FO, Solidaires, FSU, UNL, UNEF, FIDL, Pour que le gouvernement entende enfin raison et retire la loi Travail. La Seine Maritime a fait forte impression avec les 5 500 manifestants montés à Paris.

____________________________________________________

Que répond le gouvernement à cette force immense ?

____________________________________________________

Le 14 juin, le gouvernement a choisi la manipulation et les manœuvres dangereuses. Les organisations syndicales dénoncent une nouvelle fois les violences qui ont émaillé les abords de la manifestation où les organisateurs ont joué leur rôle en assurant le bon déroulement du cortège syndical.

Alors que le gouvernement est le premier responsable de la situation, le président HOLLANDE menace désormais d’interdire les manifestations. Ira-t-il aussi jusqu’à interdire les matchs de l’Euro compte tenu des risques de bagarres entre supporters ? Bien sûr que non. Ce que veut le gouvernement, c’est que la majorité de la population opposée au projet renonce à la lutte. C’est inacceptable !

Ces manipulations dangereuses ne feront pas disparaitre ce que les salariés et les jeunes affirment depuis 3 mois, dans les grèves, les manifestations et les blocages.

Loi travail = loi de dumping social

Permettre aux employeurs, par accord d’entreprise, d’imposer des règles inférieures à la loi, inférieures à la convention collective, c’est enclencher la course vers le bas. Ce sera plus d’heures de travail pour moins de salaires, des heures supplémentaires moins payées…

oreille.jpgAprès le 14 juin,

plus que jamais,

la majorité veut le Retrait.


Les organisations de Seine Maritime, CGT, FO, FSU, Solidaires et UNEF invitent à prendre connaissance du communiqué national. Amplifions la votation ou les pétitions, partout où c’est possible, dans les entreprises, les lieux publics… Montrons au gouvernement et au MEDEF que nous restons unis et déterminés pour obtenir le retrait du projet de loi et gagner sur nos revendications.


[Télécharger le tract] pdf.gif

Fermer Fermer


 
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...