Recherche
 
Fermer
Connection

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


    visiteurs
    visiteurs en ligne

  Nombre de membres 127 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
 
Recherche
 
Fermer
 
Libre service
Les sections
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
63 Abonnés
Calendrier
Les nouvelles
La Grève 20 mai - le 19/05/2016 23h12

Entete_LaGreve.jpg

 

rolleyes 20 mai 2016 rolleyes

La Direction, le patronat et les réformistes veulent casser le mouvement, empêcher la convergence des luttes,

Ne lâchons rien !

Les  actions  de  24  heures  n’avaient  jusqu’à présent pas fait évoluer le calendrier patronal. Au contraire, ces derniers jours, ils ont accéléré  les  choses  pour  éviter  que  les  cheminots s’inscrivent  dans  une  convergence  des  luttes. Ce  changement  de  position  de  la  part  du  gouvernement et de la direction SNCF montre que  c’est  bien  la  lutte  qui  paie.  Les grévistes ont raison, c’est bien la lutte qui doit continuer à nous guider pour gagner !

Faisons converger nos luttes, organisons la grève pour gagner ensemble, pour obtenir l’écriture d’un décret et d’une convention de haut niveau dans le ferroviaire et gagner le retrait de la loi travail. C’est ce que la fédération SUD-Rail a proposé à toutes les organisations syndicales, c’est ce qu’à la base nous avons mis en débat dans les AG ces 2 derniers jours.

Le 19 Mai, lors de la séance de négociation de la CCN, même si aucune avancée substantielle n’a été obtenue, grâce à la pression des grévistes, le patronat s’est vu obligé de programmer une séance de négociations supplémentaire, le 26 Mai.

 

Dans le cadre des négociations, le gouvernement refuse toujours de rédiger un décret à hauteur de celui que nous avions précédemment, le RH 0077. Par ailleurs, la direction SNCF veut nous diviser par métier et activité sous prétexte d’une activité Fret en déficit chronique, d’un modèle TGV qui ne gagne plus d’argent, ou encore des activités TER qui rognent sur tout.

Les patrons sont unis et s’appuient sur notre désunion pour nous retirer des acquis et imposer une convention collective au rabais, alors que la direction SNCF, de son côté, multiplie actuellement les communications par tous les moyens pour éteindre l’incendie qui se propage dans l’entreprise, car le gouvernement lui l’a demandé. Si nous nous laissons faire, d’ici quelques mois ou années, à n’en pas douter, il faudra s’aligner sur le privé donc tirer vers le bas les conditions de travail des cheminots, en remettant en cause leur accord d’entreprise !

Dans les AG, les cheminots qui sont venus débattre de l’organisation du mouvement gagnant que nous voulons, sur la base de revendications qui unissent tous les cheminots, ont interpellé les fédérations pour qu’elles luttent ensemble et ne tombent pas dans le jeu de la division orchestrée par tous ceux qui nous dirigent.

48h par semaine ne suffiront pas à faire plier gouvernement et patrons !

Le patronat du rail présentera son texte final de convention collective le 1 juin.

La direction SNCF présentera son projet définitif d’accord d’entreprise le 6 Juin.

Le gouvernement peut promulguer le décret socle à tout moment !

N’attendons pas que le couperet tombe !

[Télécharger le tract] pdf.gif

Lire la suite Lire la suite

Entete_LaGreve.jpg

 

rolleyes 20 mai 2016 rolleyes

La Direction, le patronat et les réformistes veulent casser le mouvement, empêcher la convergence des luttes,

Ne lâchons rien !

Les  actions  de  24  heures  n’avaient  jusqu’à présent pas fait évoluer le calendrier patronal. Au contraire, ces derniers jours, ils ont accéléré  les  choses  pour  éviter  que  les  cheminots s’inscrivent  dans  une  convergence  des  luttes. Ce  changement  de  position  de  la  part  du  gouvernement et de la direction SNCF montre que  c’est  bien  la  lutte  qui  paie.  Les grévistes ont raison, c’est bien la lutte qui doit continuer à nous guider pour gagner !

Faisons converger nos luttes, organisons la grève pour gagner ensemble, pour obtenir l’écriture d’un décret et d’une convention de haut niveau dans le ferroviaire et gagner le retrait de la loi travail. C’est ce que la fédération SUD-Rail a proposé à toutes les organisations syndicales, c’est ce qu’à la base nous avons mis en débat dans les AG ces 2 derniers jours.

Le 19 Mai, lors de la séance de négociation de la CCN, même si aucune avancée substantielle n’a été obtenue, grâce à la pression des grévistes, le patronat s’est vu obligé de programmer une séance de négociations supplémentaire, le 26 Mai.

 

Dans le cadre des négociations, le gouvernement refuse toujours de rédiger un décret à hauteur de celui que nous avions précédemment, le RH 0077. Par ailleurs, la direction SNCF veut nous diviser par métier et activité sous prétexte d’une activité Fret en déficit chronique, d’un modèle TGV qui ne gagne plus d’argent, ou encore des activités TER qui rognent sur tout.

Les patrons sont unis et s’appuient sur notre désunion pour nous retirer des acquis et imposer une convention collective au rabais, alors que la direction SNCF, de son côté, multiplie actuellement les communications par tous les moyens pour éteindre l’incendie qui se propage dans l’entreprise, car le gouvernement lui l’a demandé. Si nous nous laissons faire, d’ici quelques mois ou années, à n’en pas douter, il faudra s’aligner sur le privé donc tirer vers le bas les conditions de travail des cheminots, en remettant en cause leur accord d’entreprise !

Dans les AG, les cheminots qui sont venus débattre de l’organisation du mouvement gagnant que nous voulons, sur la base de revendications qui unissent tous les cheminots, ont interpellé les fédérations pour qu’elles luttent ensemble et ne tombent pas dans le jeu de la division orchestrée par tous ceux qui nous dirigent.

48h par semaine ne suffiront pas à faire plier gouvernement et patrons !

Le patronat du rail présentera son texte final de convention collective le 1 juin.

La direction SNCF présentera son projet définitif d’accord d’entreprise le 6 Juin.

Le gouvernement peut promulguer le décret socle à tout moment !

N’attendons pas que le couperet tombe !

[Télécharger le tract] pdf.gif

Fermer Fermer


 
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...