Recherche
 
Fermer
Connection

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


    visiteurs
    visiteurs en ligne

  Nombre de membres 127 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
 
Recherche
 
Fermer
 
Libre service
Les sections
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
63 Abonnés
Calendrier
Les nouvelles
communique.pngCommuniqué de presse - le 04/04/2016 14h43

rolleyes COMMUNIQUE DE PRESSE :

Les cheminots à nouveau fortement mobilisés ce 31 mars. SUD-Rail propose des suites rapides… Deux semaines après la forte mobilisation des cheminots le 9 mars dernier, ceux-ci se sont une nouvelle fois mis massivement en grève ! Près de 40 % des cheminots ont cessé le travail ce jour et ont participé aux manifestations interprofessionnelles. Le message est clair : les cheminots ne veulent pas des 2 projets rétrogrades du gouvernement (la Loi El Khomri ou le projet de décret-socle fixant la base d’une future réglementation du travail dans le secteur ferroviaire) qui ne visent qu’à instaurer la précarité et le dumping social. C’est inacceptable ! Il est de la responsabilité des fédérations syndicales cheminotes de proposer des suites rapides aux salariés du rail ! Le préavis de grève national SUD-Rail déposé sur 2 mois (avril-mai) doit permettre d’organiser la lutte. C’est ce que SUD-Rail propose aux autres fédérations syndicales : la grève reconductible au plus vite contrôlée par les AG de grévistes !

Lire la suite Lire la suite

rolleyes COMMUNIQUE DE PRESSE :

Les cheminots à nouveau fortement mobilisés ce 31 mars. SUD-Rail propose des suites rapides… Deux semaines après la forte mobilisation des cheminots le 9 mars dernier, ceux-ci se sont une nouvelle fois mis massivement en grève ! Près de 40 % des cheminots ont cessé le travail ce jour et ont participé aux manifestations interprofessionnelles. Le message est clair : les cheminots ne veulent pas des 2 projets rétrogrades du gouvernement (la Loi El Khomri ou le projet de décret-socle fixant la base d’une future réglementation du travail dans le secteur ferroviaire) qui ne visent qu’à instaurer la précarité et le dumping social. C’est inacceptable ! Il est de la responsabilité des fédérations syndicales cheminotes de proposer des suites rapides aux salariés du rail ! Le préavis de grève national SUD-Rail déposé sur 2 mois (avril-mai) doit permettre d’organiser la lutte. C’est ce que SUD-Rail propose aux autres fédérations syndicales : la grève reconductible au plus vite contrôlée par les AG de grévistes !

Fermer Fermer


 
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...