Recherche
 
Fermer
Connection

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


    visiteurs
    visiteurs en ligne

  Nombre de membres 123 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
 
Recherche
 
Fermer
 
Libre service
Les sections
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
64 Abonnés
Calendrier
Les nouvelles
Grève et manifestations unitaires
le mardi 10 septembre



CGT, FO, FSU et Solidaires, unis pour défendre nos retraites

Au mépris de leurs engagements antérieurs, celles et eux qui
gouvernent aujourd’hui ne reviennent pas sur les contre-réformes
Fillon/Sarkozy: report de l’âge légal, décote, allongement de la durée
de cotisations, suppression des bonifications…

Rien n’est remis en cause!

Ils disaient soutenir nos luttes en 2007 ou en 2010, mais ça, c’était avant !

Pire, ils prolongent et aggravent ces  contre-réformes:
 =>allongement de la durée  de  cotisation  de 2020 à 2035
et nous les font payer encore plus cher:
  =>augmentation des cotisations.

La productivité et les profits ne cessent d’augmenter. 
Il n’y a nul besoin de travailler plus longtemps,
sauf pour remplir toujours plus les poches des patrons et des actionnaires.
Pour  nos  retraites, 
unité contre les mauvais coups !

 


Conseil d’Orientation des Retraites, rapport Moreau, gouvernement, 

20 milliards d’ici 2020 ?
La fraude fiscale,
c’est 80 milliards par an !


tous mettent en avant le besoin de 20 milliards d’euros pour 2020... 
40 milliards d’euros ont déjà été pris dans les poches des salarié-es  (en activité, au   chômage ou en retraite)  par l’allongement de la durée de cotisations, le recul de l’âge de la retraite,
l’instauration de la décote, la désindexation des pensions par rapport aux salaires, l’augmentation du nombre d’années prises en compte pour le salaire de référence, la baisse du rendement des retraites complémentaires. Ce sont les salarié-es qui produisent la richesse collective. Nous ne devons rien à celles et ceux qui nous la confisquent en s’appropriant le fruit de notre travail. Imposons une autre répartition des richesses, et les 20 milliards pour les retraites seront bien vite trouvés !

La durée moyenne de cotisations validées est de 37,7 ans.
Il y a 5 millions de chômeurs et de chômeuses.
L’espérance de vie en bonne santé commence à régresser
.
Abrogation des précédentes
contre-réformes !

___________________________________________________________________________________________________________
CGT, FO, Solidaires, FSU appellent à une journée nationale de grèves et manifestations.
Mardi 10  septembre,  début  d’un  mouvement  à  construire  ensemble. 
Plus  nous serons nombreux-ses, plus vite nous gagnerons !

___________________________________________________________________________________________________________
10Sept2013.jpg


Les cheminot-es seront en grève le 10 septembre

  Pour         réussir         l’action         nationale

Cheminot-es,  nous  serons  massivement  en
grève et présent-es dans les manifestations
pour défendre nos retraites.


interprofessionnelle,    les   fédérations   CGT,
SUD-Rail   et  FO  appellent  les  cheminot-es
à  faire  grève  le  10  septembre.  Des  appels
de même nature sont lancés  dans de nombreuses entreprises et dans la Fonction publique



  L’actualité     sociale    dans     notre    secteur

Le  10  septembre,  nous  redirons  avec  force
que nous voulons renforcer le service public
ferroviaire,    assuré    par    une    entreprise
unique,  dotée  des  moyens  nécessaires,  avec
des cheminot-es  au Statut.


renforce   le    besoin   d’agir    ensemble   pour défendre nos revendications. Le gouvernement  prétend  unifier  le  service public ferroviaire en l’éclatant   en   trois  entités   distinctes   et   en    laissant la direction SNCF démanteler l’entreprise.  
 
 

Le 10 septembre, nous marquerons notre
détermination à obtenir les mêmes droits pour tous
les travailleurs/ses du rail, en améliorant le Statut
et la réglementation applicable aujourd’hui à la SNCF.


Les  patrons et  le gouvernement prétendent harmoniser  le  cadre  social  en  s’appuyant  sur  l’absence de  droits  des travailleurs/ses  du  fret  ferroviaire  privé.

Le  10  septembre,  nous  rappellerons
nos  exigences :  suspension  de  toutes
les restructurations qui dégradent les
conditions de travail et ne permettent
d’exercer correctement nos missions,
arrêt des suppressions d’emploi, de la
sous-traitance et de la flexibilité.


Le  gouvernement  et  les  directions  SNCF  et  RFF refusent      de      reconnaître      leurs      véritables
responsabilités    dans    l’accident    ferroviaire    de
Brétigny.   Ils   cachent   la   dégradation  globale  de
l’état  de  sécurité  du  réseau  ferroviaire et refusent
un  débat  de   fond  entre  organisations  syndicales,
associations  d’usagers,  directions  des  entreprises
ferroviaires et ministère.



Les     salaires     qui     stagnent,     les     menaces

Le   10   septembre    est    aussi   une
occasion   de   réagir    ensemble,   de
montrer notre unité, de rappeler que
chacun-e de nous mérite respect.


d’externalisation   de   la   gestion   des   prestations
familiales,      les      restructurations      incessantes,
l’abandon    du    fret    ferroviaire,    les    pressions
hiérarchiques dans tous les services, etc.,  ça suffit !

_____________________________________________________________________________________
La  situation  sociale  au  sein  de  la  SNCF  se  concrétise aussi,  malheureusement,  par  un  mal-être  dramatique du  personnel.  Les  suicides  de  cheminot-es  dansles   emprises   ferroviaires   et/ou   durant   leur temps de service, en sont la traduction la plus tragique. Nous exigeons que ce dossier soit vraiment pris  en  compte,  que  l’information  soit  donnée  aux organisations  syndicales,  que  des  mesures  de  fond soient    prises.   
La    direction    de    l’entreprise    est directement impliquée dans cette situation
.
_____________________________________________________________________________________

 
 Unité !
CGT,   FO,   FSU,   Solidaires  appellent  ensemble  à  la journée  de grève et manifestations du 1 er  octobre. A la SNCF, la FSU  n’existe pas et la fédération FO ne peut déposer  de  DCI  et  de   préavis de grève  car  « non représentative ».  Nous  aurions  du  avoir un appel commun et un préavis commun CGT/SUD-Rail.
Une nouvelle fois, la CGT a refusé un appel unitaire avec SUD-Rail, considérant  ceci  possible que s’il  y  avait aussi CFDT ou UNSA. Heureusement, l’unité est plus facile à la base…
Mais pour qu’elle soit la plus efficace possible, il faut rompre avec les  pratiques  sectaires, partout !


 

pdf.gif Lire/Télécharger le tract SUD-Rail


pdf.gif Lire/Télécharger le tract SOLIDAIRES


pdf.gif Lire/Télécharger le tract intersyndical



 

Lire la suite Lire la suite

Grève et manifestations unitaires
le mardi 10 septembre



CGT, FO, FSU et Solidaires, unis pour défendre nos retraites

Au mépris de leurs engagements antérieurs, celles et eux qui
gouvernent aujourd’hui ne reviennent pas sur les contre-réformes
Fillon/Sarkozy: report de l’âge légal, décote, allongement de la durée
de cotisations, suppression des bonifications…

Rien n’est remis en cause!

Ils disaient soutenir nos luttes en 2007 ou en 2010, mais ça, c’était avant !

Pire, ils prolongent et aggravent ces  contre-réformes:
 =>allongement de la durée  de  cotisation  de 2020 à 2035
et nous les font payer encore plus cher:
  =>augmentation des cotisations.

La productivité et les profits ne cessent d’augmenter. 
Il n’y a nul besoin de travailler plus longtemps,
sauf pour remplir toujours plus les poches des patrons et des actionnaires.
Pour  nos  retraites, 
unité contre les mauvais coups !

 


Conseil d’Orientation des Retraites, rapport Moreau, gouvernement, 

20 milliards d’ici 2020 ?
La fraude fiscale,
c’est 80 milliards par an !


tous mettent en avant le besoin de 20 milliards d’euros pour 2020... 
40 milliards d’euros ont déjà été pris dans les poches des salarié-es  (en activité, au   chômage ou en retraite)  par l’allongement de la durée de cotisations, le recul de l’âge de la retraite,
l’instauration de la décote, la désindexation des pensions par rapport aux salaires, l’augmentation du nombre d’années prises en compte pour le salaire de référence, la baisse du rendement des retraites complémentaires. Ce sont les salarié-es qui produisent la richesse collective. Nous ne devons rien à celles et ceux qui nous la confisquent en s’appropriant le fruit de notre travail. Imposons une autre répartition des richesses, et les 20 milliards pour les retraites seront bien vite trouvés !

La durée moyenne de cotisations validées est de 37,7 ans.
Il y a 5 millions de chômeurs et de chômeuses.
L’espérance de vie en bonne santé commence à régresser
.
Abrogation des précédentes
contre-réformes !

___________________________________________________________________________________________________________
CGT, FO, Solidaires, FSU appellent à une journée nationale de grèves et manifestations.
Mardi 10  septembre,  début  d’un  mouvement  à  construire  ensemble. 
Plus  nous serons nombreux-ses, plus vite nous gagnerons !

___________________________________________________________________________________________________________
10Sept2013.jpg


Les cheminot-es seront en grève le 10 septembre

  Pour         réussir         l’action         nationale

Cheminot-es,  nous  serons  massivement  en
grève et présent-es dans les manifestations
pour défendre nos retraites.


interprofessionnelle,    les   fédérations   CGT,
SUD-Rail   et  FO  appellent  les  cheminot-es
à  faire  grève  le  10  septembre.  Des  appels
de même nature sont lancés  dans de nombreuses entreprises et dans la Fonction publique



  L’actualité     sociale    dans     notre    secteur

Le  10  septembre,  nous  redirons  avec  force
que nous voulons renforcer le service public
ferroviaire,    assuré    par    une    entreprise
unique,  dotée  des  moyens  nécessaires,  avec
des cheminot-es  au Statut.


renforce   le    besoin   d’agir    ensemble   pour défendre nos revendications. Le gouvernement  prétend  unifier  le  service public ferroviaire en l’éclatant   en   trois  entités   distinctes   et   en    laissant la direction SNCF démanteler l’entreprise.  
 
 

Le 10 septembre, nous marquerons notre
détermination à obtenir les mêmes droits pour tous
les travailleurs/ses du rail, en améliorant le Statut
et la réglementation applicable aujourd’hui à la SNCF.


Les  patrons et  le gouvernement prétendent harmoniser  le  cadre  social  en  s’appuyant  sur  l’absence de  droits  des travailleurs/ses  du  fret  ferroviaire  privé.

Le  10  septembre,  nous  rappellerons
nos  exigences :  suspension  de  toutes
les restructurations qui dégradent les
conditions de travail et ne permettent
d’exercer correctement nos missions,
arrêt des suppressions d’emploi, de la
sous-traitance et de la flexibilité.


Le  gouvernement  et  les  directions  SNCF  et  RFF refusent      de      reconnaître      leurs      véritables
responsabilités    dans    l’accident    ferroviaire    de
Brétigny.   Ils   cachent   la   dégradation  globale  de
l’état  de  sécurité  du  réseau  ferroviaire et refusent
un  débat  de   fond  entre  organisations  syndicales,
associations  d’usagers,  directions  des  entreprises
ferroviaires et ministère.



Les     salaires     qui     stagnent,     les     menaces

Le   10   septembre    est    aussi   une
occasion   de   réagir    ensemble,   de
montrer notre unité, de rappeler que
chacun-e de nous mérite respect.


d’externalisation   de   la   gestion   des   prestations
familiales,      les      restructurations      incessantes,
l’abandon    du    fret    ferroviaire,    les    pressions
hiérarchiques dans tous les services, etc.,  ça suffit !

_____________________________________________________________________________________
La  situation  sociale  au  sein  de  la  SNCF  se  concrétise aussi,  malheureusement,  par  un  mal-être  dramatique du  personnel.  Les  suicides  de  cheminot-es  dansles   emprises   ferroviaires   et/ou   durant   leur temps de service, en sont la traduction la plus tragique. Nous exigeons que ce dossier soit vraiment pris  en  compte,  que  l’information  soit  donnée  aux organisations  syndicales,  que  des  mesures  de  fond soient    prises.   
La    direction    de    l’entreprise    est directement impliquée dans cette situation
.
_____________________________________________________________________________________

 
 Unité !
CGT,   FO,   FSU,   Solidaires  appellent  ensemble  à  la journée  de grève et manifestations du 1 er  octobre. A la SNCF, la FSU  n’existe pas et la fédération FO ne peut déposer  de  DCI  et  de   préavis de grève  car  « non représentative ».  Nous  aurions  du  avoir un appel commun et un préavis commun CGT/SUD-Rail.
Une nouvelle fois, la CGT a refusé un appel unitaire avec SUD-Rail, considérant  ceci  possible que s’il  y  avait aussi CFDT ou UNSA. Heureusement, l’unité est plus facile à la base…
Mais pour qu’elle soit la plus efficace possible, il faut rompre avec les  pratiques  sectaires, partout !


 

pdf.gif Lire/Télécharger le tract SUD-Rail


pdf.gif Lire/Télécharger le tract SOLIDAIRES


pdf.gif Lire/Télécharger le tract intersyndical



 

Fermer Fermer


 
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...