Vous êtes ici :   Accueil » Toutes les nouvelles
Espace Membres

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


    visiteurs
    visiteurs en ligne

  Nombre de membres 136 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Libre service
Les sections
Toutes les nouvelles

Euro_pt.gif(DES)ACCORD SALARIAL 2012 - le 24/10/2012 19h02

(DES)ACCORD SALARIAL 2012

 

En refusant de négocier, la Direction vient de confirmer la décision prise par les fédérations de ne pas signer cet accord 2012 (CGT, CFDT, SUD-Rail, UNSA).

 

La position défendue par les OS depuis le début des négociations est devenue plus que légitime.

 

croissance_zero.jpgLes cheminots paient depuis trop longtemps la rigueur interne imposée par la Direction sous l’égide des gouvernements successifs.

 

Après la perte du pouvoir d’achat durant ces dernières années, et aucun accord réellement en faveur des revenus des cheminots, cette année, la Direction n’a pas honte de proposer grassement 0,5% d’augmentation générale à partir du 1er septembre, ce qui signifie + 0,16 % sur une année pleine.

 

Les cheminots ne méritent pas plus aux yeux de la direction !

 

 

Quelques euros ! Laissant même les positions 4 à 12 sous le seuil du SMIC, avec une proposition de majoration de 5 €.

De l’argent, il y en a lorsqu’il s’agissait, en 2011, d’augmenter de près de 16% les plus hauts salaires de l’entreprise! Trouvez l’erreur… les cheminots cadres, maitrises et exécution auraient dans le meilleur des cas 10€, nos dirigeants eux, plus de 4000€.

SUD-Rail revendique son choix d’avoir décrié l’accord 2011 et celui de cette année. La dignité des cheminots ne se situe pas dans les quelques euros jetés à nos pieds.

 

La progression du coût moyen agent demeure historiquement basse, nous coûtons de moins en moins cher aux patrons. Elle est même inférieure à l’évolution constatée au premier semestre 2011.

 

La croissance du chiffre d’affaires est bonne : +3,1% à périmètre et charge constantes.

 

SUD-Rail revendique une augmentation uniforme et immédiate de 300 € pour l’ensemble des cheminots.

 

Nous ne sommes pas dupes que de nombreuses mesures annoncées ne sont là que pour compenser les problématiques URSSAF (suppression de l’exonération de l’allocation de panier des brigades des grands centres, modification des conditions de versement de la participation de l’entreprise aux frais d’utilisation d’un téléphone fixe personnel pour les besoins de service, suppression de l’exonération des allocations de déplacement du régime général lors de réduction pour couchage).

 

SUD-Rail confirme son appel aux cheminots à se mobiliser dès le mercredi 24 octobre à 19 heures au vendredi 26 octobre à 8 heuresrolleyes