Recherche
 
Fermer
Connection

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


    visiteurs
    visiteurs en ligne

  Nombre de membres 126 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
 
Recherche
 
Fermer
 
Libre service
Les sections
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
64 Abonnés
Calendrier
Les nouvelles
Non à la répression syndicale!

Alors qu'une grève de près d'1 mois vient de se dérouler au Technicentre Est Européen de l'Ourcq (région de Paris Est) la direction SNCF (locale, régionale et nationale) a décidé de sanctionner l'un des militants de cette lutte.
 
Ainsi, notre camarade Fabien Malvaud, syndiqué SUD Rail, sera traduit devant le conseil de discipline le lundi 21 février 2011. 
 
La Direction demande la radiation des cadres soit le licenciement.
Les faits qui lui sont reprochés ? Rien !

 
Un dossier disciplinaire a été monté : il est reproché à Fabien d’être venu sur son lieu de travail pendant ses jours de congés, après lui avoir refusé d’être en grève et la direction suppose « sans en avoir la certitude » un éventuel sabotage qui dans les faits n’existe pas !
Par professionnalisme Fabien a seulement remis en charge une radio de manœuvre ! Il était présent comme tout militant lors d’une grève aux côtés des cheminots grévistes.
C’est un dossier vide !
  
La direction SNCF revancharde (et au plus haut niveau de l'entreprise) a décidé d'agir violemment  contre  SUD  Rail  et  pour  cela  cherche  à  licencier  pour  faute  l'un  de  nos militants ! Comme elle a déjà essayé de licencier l’un de nos délégués de l’EEV de la Région de Paris-Est  sans succès puisque l’inspection du travail a annulé le licenciement. 
 
La fédération SUD rail et le syndicat SUD Rail de Paris-Est se déclarent SOLIDAIRES de notre camarade et exigent que la direction cesse immédiatement et totalement toute forme de discrimination envers tous les militants syndicaux. 
Aujourd’hui c’est lui, demain qui ?
 
Nous appelons tous les cheminots de la région de Paris Est mais aussi de toutes les autres régions à venir manifester leur mécontentement le jour du conseil de discipline, lundi 21 février prochain !

 
Nous refusons de laisser la Direction agir de la sorte et combattons cette politique de répression syndicale !
 
Rendez-vous, 
21 rue d'Alsace à la gare de Paris-Est
le 21 février 2011 à 9 h 00

Lire la suite Lire la suite

Non à la répression syndicale!

Alors qu'une grève de près d'1 mois vient de se dérouler au Technicentre Est Européen de l'Ourcq (région de Paris Est) la direction SNCF (locale, régionale et nationale) a décidé de sanctionner l'un des militants de cette lutte.
 
Ainsi, notre camarade Fabien Malvaud, syndiqué SUD Rail, sera traduit devant le conseil de discipline le lundi 21 février 2011. 
 
La Direction demande la radiation des cadres soit le licenciement.
Les faits qui lui sont reprochés ? Rien !

 
Un dossier disciplinaire a été monté : il est reproché à Fabien d’être venu sur son lieu de travail pendant ses jours de congés, après lui avoir refusé d’être en grève et la direction suppose « sans en avoir la certitude » un éventuel sabotage qui dans les faits n’existe pas !
Par professionnalisme Fabien a seulement remis en charge une radio de manœuvre ! Il était présent comme tout militant lors d’une grève aux côtés des cheminots grévistes.
C’est un dossier vide !
  
La direction SNCF revancharde (et au plus haut niveau de l'entreprise) a décidé d'agir violemment  contre  SUD  Rail  et  pour  cela  cherche  à  licencier  pour  faute  l'un  de  nos militants ! Comme elle a déjà essayé de licencier l’un de nos délégués de l’EEV de la Région de Paris-Est  sans succès puisque l’inspection du travail a annulé le licenciement. 
 
La fédération SUD rail et le syndicat SUD Rail de Paris-Est se déclarent SOLIDAIRES de notre camarade et exigent que la direction cesse immédiatement et totalement toute forme de discrimination envers tous les militants syndicaux. 
Aujourd’hui c’est lui, demain qui ?
 
Nous appelons tous les cheminots de la région de Paris Est mais aussi de toutes les autres régions à venir manifester leur mécontentement le jour du conseil de discipline, lundi 21 février prochain !

 
Nous refusons de laisser la Direction agir de la sorte et combattons cette politique de répression syndicale !
 
Rendez-vous, 
21 rue d'Alsace à la gare de Paris-Est
le 21 février 2011 à 9 h 00

Fermer Fermer


 
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...