Vous êtes ici :   Accueil » Toutes les nouvelles
Espace Membres

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


    visiteurs
    visiteurs en ligne

  Nombre de membres 136 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Libre service
Les sections
Toutes les nouvelles

l'OFP du Havre: un vrai scandale !!! - le 26/01/2011 17h40
 

L'OFP du Havre : un véritable scandale !boite_chaude.gif

  Sur la zone du Havre et de Gravenchon, la SNCF veut créer un Opérateur Ferroviaire de Proximité (OFP) ayant pour nom Normandie Rail Service (NRS), société filiale de Naviland-Cargo, elle-même filiale de la SNCF, dont les trafics seront les dessertes terminales des trafics combinés actuellement opérés par Naviland-Cargo ainsi que les dessertes terminales des trafics conventionnels assurés par les agents des Unités Traction et Exploitation Fret de Normandie. Ainsi l’ensemble de la charge de travail réalisée aujourd’hui par des cheminots de Fret SNCF, avec un maximum de sécurité et un professionnalisme reconnu, serait transférée à l’OFP. Les OFP font partie du processus d'éclatement et de filialisation – privatisation de Fret SNCF.
 

En termes d’emplois, les conséquences sont catastrophiques puisque ce sont 107 postes de cheminots de Fret SNCF qui sont purement supprimés sur un site déjà durement touché par les restructurations et les suppressions d'emplois, ces dernières années. Les cheminots du site sont victimes d’un chantage derrière le stratagème habituel du volontariat qui s’apparente à : "Soit tu intègres la filiale, soit tu ne pourras pas rester sur le bassin d’emplois havrais". SUD-Rail a dénoncé la pression que la direction exerce ainsi sur les agents du Bâtiment Multi Services du Havre. Nous avons alerté de nombreuses fois la direction sur le stress, le mal être, la souffrance au quotidien que subissent les agents.

 

 

La création de cet OFP ne poursuit qu’un objectif, celui de virer l'EPIC SNCF et les cheminots bénéficiant notamment du RH0077 et du dictionnaire des filières (RH0263) afin d’y substituer une entreprise privée dans laquelle la productivité sera maximum et la polyvalence généralisée. Tout ceci en sacrifiant la sécurité, l’emploi et les conditions de travail et de vie des agents. Cet OFP ne pourra voir le jour qu'à travers le pillage du savoir-faire, de la compétence, des connaissances, des outils de production et des systèmes d'information de l'entreprise publique. C’est un véritable scandale !

 

 

De plus le projet Normandie Rail Service est en contradiction, en tous points, avec la position et la définition de l’entreprise sur le concept d’OFP qui ont été exprimées au Comité Transports et Logistique du Conseil d’Administration le 8 septembre 2010 puis en conférence de presse par le Directeur Général de la branche SNCF Geodis. En effet, Mr Pierre BLAYAU a affirmé et écrit dans une note qu’«un projet d’OFP doit s’inscrire dans la complémentarité avec les activités des entreprises ferroviaires du pole Transport Ferroviaire de Marchandises» et qu’«aucun projet d’OFP visant à se poser comme une alternative au pole TFM ne sera soutenu.» Or ce projet d’OFP est créé par la SNCF elle-même ! Les engagements de la direction ne valent-ils seulement le temps que l’encre sèche ?

 

 

SUD-Rail a aussi souligné que ce projet ne prévoit aucun report modal concret de la route vers le fer. La direction ne respecte pas non plus les Instances Représentatives du Personnel en essayant de passer en force dans le CHSCT de l'UE comme dans celui de l'UT Fret Normandie. Ce projet est d’autant plus inquiétant et inacceptable que le périmètre de l’OFP serait très vaste et irait bien au-delà du domaine portuaire et du Réseau Ferré Portuaire puisqu’il interviendrait sur la zone de Soquence, la zone de la Plaine (en Gare du Havre), la gare de Bréauté-Beuzeville et les infrastructures du RFN entre Le Havre et Gravenchon via Bréauté-Beuzeville soit une distance de 44 km. La mise en place de l'OFP se fera en plusieurs phases dont la 1ère est prévue au 1er mars avec les trafics actuellement assurés par Naviland Cargo puis très rapidement le basculement de nos trafics Fret SNCF.