Recherche
 
Fermer
Connection

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


    visiteurs
    visiteurs en ligne

  Nombre de membres 123 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
 
Recherche
 
Fermer
 
Libre service
Les sections
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
64 Abonnés
Calendrier
Les nouvelles
logo_sud/Solidaire.gifGrêve générale - le 20/10/2010 12h10
Grève générale !  
 
Aujourd’hui  des  millions  de  salariés  du  privé  et  du  public,  des  chômeurs,  des  retraités,  des lycéens et des étudiants sont dans la rue pour rappeler au gouvernement qu’ils ne veulent pas de ce projet de loi!  
 
Nouvelle journée  de  manifestations,  deuxième  semaine  de  grève  dans  de  plus en plus de secteurs, vote de la loi au Sénat : c’est maintenant que le retrait du projet de loi se joue!  
 
Les grévistes l’ont bien compris : dans de nombreux départements, des barrages ont été formés devant des dépôts de carburants, à l’entrée de zones industrielles, de ports, de dépôts de bus …  
C’est  une  réponse  au  gouvernement  qui  expulse  des  piquets  de  grève,  menace  de  prison  les grévistes des raffineries, fait charger violement les manifestations lycéennes.
 
Le gouvernement nous dit que jeudi tout sera voté, que l’affaire sera pliée : c’est faux! La rue n’a pas dit son dernier mot!
 
SUD-Rail  appelle les  cheminots  à  amplifier  et  à  durcir  le mouvement  entamé depuis une semaine.
 
Pour l’Union syndicale Solidaires, il est temps d’appeler clairement à la grève générale : il en est de la responsabilité du mouvement syndical!

Lire la suite Lire la suite

Grève générale !  
 
Aujourd’hui  des  millions  de  salariés  du  privé  et  du  public,  des  chômeurs,  des  retraités,  des lycéens et des étudiants sont dans la rue pour rappeler au gouvernement qu’ils ne veulent pas de ce projet de loi!  
 
Nouvelle journée  de  manifestations,  deuxième  semaine  de  grève  dans  de  plus en plus de secteurs, vote de la loi au Sénat : c’est maintenant que le retrait du projet de loi se joue!  
 
Les grévistes l’ont bien compris : dans de nombreux départements, des barrages ont été formés devant des dépôts de carburants, à l’entrée de zones industrielles, de ports, de dépôts de bus …  
C’est  une  réponse  au  gouvernement  qui  expulse  des  piquets  de  grève,  menace  de  prison  les grévistes des raffineries, fait charger violement les manifestations lycéennes.
 
Le gouvernement nous dit que jeudi tout sera voté, que l’affaire sera pliée : c’est faux! La rue n’a pas dit son dernier mot!
 
SUD-Rail  appelle les  cheminots  à  amplifier  et  à  durcir  le mouvement  entamé depuis une semaine.
 
Pour l’Union syndicale Solidaires, il est temps d’appeler clairement à la grève générale : il en est de la responsabilité du mouvement syndical!

Fermer Fermer


 
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...