Recherche
 
Fermer
Connection

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


    visiteurs
    visiteurs en ligne

  Nombre de membres 127 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
 
Recherche
 
Fermer
 
Libre service
Les sections
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
63 Abonnés
Calendrier
Les nouvelles
RETRAITES: pour gagner, on s'y met tous ensemble, Maintenant!

■Le gouvernement refuse d’entendre la très grande majorité de la population et des salariés qui refuse son projet de loi injuste ! ■Pour la sixième fois en un mois, nous étions des millions dans la rue samedi 16 octobre. ■Cette semaine sera décisive : la droite Sénatoriale, aux ordres de Sarkozy, compte bien voter le projet… mais de nombreux secteurs annoncent leur entrée dans la grève reconductible ! ■Chacun-e doit prendre ou reprendre sa place dans ce mouvement.

Qui peut être d’accord avec cette régression sociale ? Personne !  
C’est bien tous ensemble que nous devons lutter pour gagner !
 
Les  cheminot-e-s  sont  concerné-e-s,  ils  l’ont  compris,  ils  l’ont  montré !  Le  gouvernement  a d’abord  tenté  de  faire  croire  que  nous  n’étions  pas  concerné-e-s  par  son  projet  de  loi  de régression sociale. Puis, il a admis, que oui, nous aussi, nous devrions travailler plusieurs années de plus pour ne pas voir diminuer nos  pensions …  Après la contre-réforme de 2007 à la SNCF, cette nouvelle attaque contre nos droits et notre contrat de travail est inacceptable !  L’ensemble des organisations syndicales de la SNCF fait le même constat : ce projet doit être retiré !  
 
Le gouvernement choisit l’épreuve de force…
Trois millions et demi dans les rues, des secteurs en grève reconductible depuis plusieurs jours, les étudiant-e-s et lycéen-ne-s qui se mobilisent, … nous entrons dans une phase nouvelle de la lutte commencée il y a plusieurs mois. Pour éviter cette extension du mouvement, le gouvernement
avait  une  solution  :  retirer  son  projet  de  loi,  mais  il  a  refusé.  Il  choisit  l’épreuve  de  force  pour défendre les intérêts de la classe sociale des rentiers du capital et des très hauts salaires et mise sur l’épuisement des travailleurs qui n’ont droit qu’au mépris.
 
Alors, renforçons et élargissons  la grève… tout de suite !

Grève totale, débrayages, manifestations, rassemblements, actions de blocage,… le mouvement  a pris des formes différentes selon les entreprises et les départements ! Sous ces formes différentes, le  message reste  le  même  :  ce  projet  doit    être  retiré !  Maintenant,  nous  n’avons  plus  d’autre choix, il faut passer à la vitesse supérieure si nous ne voulons pas regretter à jamais une occasion manquée. Le gouvernement ne veut rien entendre, obligeons le à nous écouter !
 
Les cheminot-e-s, avec les autres salarié-e-s, dans la grève !
Lundi,  et encore plus dès  mardi,  de nombreux secteurs vont venir renforcer la lutte,  et  la  grève commencée  la  semaine  dernière :  transports  urbains,  routiers,  pétrochimie,  industrie,  la  Poste, lycéens, étudiants, aérien, douane, office des forêts, Trésor public…. C’est bien un mouvement de grève généralisée qui se développe pour défendre notre droit à une véritable retraite !  
 
Chacun-e d’entre nous a plus que jamais sa place dans ce mouvement et dans la rue !  
Chaque cheminot-e a le devoir d’être en grève, dans les AG et dans la rue le 19 octobre !
 
 
Nous avons tous beaucoup plus à perdre que ce que représentent quelques journées de grève !
 
Retrait du projet de loi !
  • Non au report de l’âge de la retraite
  • Non à l'augmentation des durées de cotisations
  • Oui à l’amélioration des droits à la retraite, grâce à un meilleur partage des richesses

Lire la suite Lire la suite

RETRAITES: pour gagner, on s'y met tous ensemble, Maintenant!

■Le gouvernement refuse d’entendre la très grande majorité de la population et des salariés qui refuse son projet de loi injuste ! ■Pour la sixième fois en un mois, nous étions des millions dans la rue samedi 16 octobre. ■Cette semaine sera décisive : la droite Sénatoriale, aux ordres de Sarkozy, compte bien voter le projet… mais de nombreux secteurs annoncent leur entrée dans la grève reconductible ! ■Chacun-e doit prendre ou reprendre sa place dans ce mouvement.

Qui peut être d’accord avec cette régression sociale ? Personne !  
C’est bien tous ensemble que nous devons lutter pour gagner !
 
Les  cheminot-e-s  sont  concerné-e-s,  ils  l’ont  compris,  ils  l’ont  montré !  Le  gouvernement  a d’abord  tenté  de  faire  croire  que  nous  n’étions  pas  concerné-e-s  par  son  projet  de  loi  de régression sociale. Puis, il a admis, que oui, nous aussi, nous devrions travailler plusieurs années de plus pour ne pas voir diminuer nos  pensions …  Après la contre-réforme de 2007 à la SNCF, cette nouvelle attaque contre nos droits et notre contrat de travail est inacceptable !  L’ensemble des organisations syndicales de la SNCF fait le même constat : ce projet doit être retiré !  
 
Le gouvernement choisit l’épreuve de force…
Trois millions et demi dans les rues, des secteurs en grève reconductible depuis plusieurs jours, les étudiant-e-s et lycéen-ne-s qui se mobilisent, … nous entrons dans une phase nouvelle de la lutte commencée il y a plusieurs mois. Pour éviter cette extension du mouvement, le gouvernement
avait  une  solution  :  retirer  son  projet  de  loi,  mais  il  a  refusé.  Il  choisit  l’épreuve  de  force  pour défendre les intérêts de la classe sociale des rentiers du capital et des très hauts salaires et mise sur l’épuisement des travailleurs qui n’ont droit qu’au mépris.
 
Alors, renforçons et élargissons  la grève… tout de suite !

Grève totale, débrayages, manifestations, rassemblements, actions de blocage,… le mouvement  a pris des formes différentes selon les entreprises et les départements ! Sous ces formes différentes, le  message reste  le  même  :  ce  projet  doit    être  retiré !  Maintenant,  nous  n’avons  plus  d’autre choix, il faut passer à la vitesse supérieure si nous ne voulons pas regretter à jamais une occasion manquée. Le gouvernement ne veut rien entendre, obligeons le à nous écouter !
 
Les cheminot-e-s, avec les autres salarié-e-s, dans la grève !
Lundi,  et encore plus dès  mardi,  de nombreux secteurs vont venir renforcer la lutte,  et  la  grève commencée  la  semaine  dernière :  transports  urbains,  routiers,  pétrochimie,  industrie,  la  Poste, lycéens, étudiants, aérien, douane, office des forêts, Trésor public…. C’est bien un mouvement de grève généralisée qui se développe pour défendre notre droit à une véritable retraite !  
 
Chacun-e d’entre nous a plus que jamais sa place dans ce mouvement et dans la rue !  
Chaque cheminot-e a le devoir d’être en grève, dans les AG et dans la rue le 19 octobre !
 
 
Nous avons tous beaucoup plus à perdre que ce que représentent quelques journées de grève !
 
Retrait du projet de loi !
  • Non au report de l’âge de la retraite
  • Non à l'augmentation des durées de cotisations
  • Oui à l’amélioration des droits à la retraite, grâce à un meilleur partage des richesses

Fermer Fermer


 
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...