Vous êtes ici :   Accueil » Toutes les nouvelles
Espace Membres

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


    visiteurs
    visiteurs en ligne

  Nombre de membres 136 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Libre service
Les sections
Toutes les nouvelles

 
La fédération SUD-Rail répond à la fausse-proposition de la direction SNCF
 
Nous déplorons que ce courrier soit seulement à usage médiatique puisque :
- La direction exige que nous décidions la fin de grève pour que cette réunion se tienne ; ce que nous ne ferons pas, d’une part parce que les conditions ne sont pas remplies pour cela (aucune proposition concrète de la direction), d’autre part parce que ce sont les cheminot-e-s réunies en assemblée générale qui décident de leur mouvement.
- La direction propose que cette réunion se tienne dans … 9 jours ! Est-ce cela « maintenir la concertation pendant la grève », comme le prône l’accord que la direction a signé avec certaines fédérations syndicales ? La fédération SUD-Rail redit qu’il est nécessaire de négocier dès maintenant !
- Les sujets évoqués dans ce courrier ne sont pas suivis de propositions concrètes, qui pourraient être la base de vraies négociations.
 
La fédération SUD-Rail réaffirme son entier soutien aux cheminot-e-s en grève
 
Ce dimanche, SUD-Rail s’est une nouvelle fois adressé au Président de la SNCF pour exiger qu’il négocie sur les revendications des grévistes. Pour l’heure, c’est toujours le silence de son côté.
 
Le refus de certaines fédérations syndicales de soutenir les grévistes, le fait que seule la fédération SUD-Rail ait déposé un préavis reconductible couvrant tous les cheminot-e-s (roulants et sédentaires), ont amené à un début de mouvement difficile. Actuellement, il y a une grève nationale des contrôleurs/ses et des agents de conduite ; ailleurs, la grève ne touche que les établissements où les deux syndicats CGT et SUD-Rail y appellent… et cela ne concerne que quelques régions. Ces régions montrent l’exemple à suivre, mais ne peuvent supporter à elles seules une action nationale.
 
Les organisations syndicales doivent montrer aux cheminot-e-s qu’elles savent passer par-dessus leurs reproches réciproques, quand on est dans un moment aussi important qu’aujourd’hui !
 
N’est-il pas temps de lancer un appel national unitaire des fédérations CGT/SUD-Rail à la grève de tous les cheminot-e-s ? (CGT, SUD-Rail, et d’autres si elles le souhaitent !)
 
Un tel appel lancé dès lundi, donnerait sans aucun doute un grève très importante en quelques jours … Cela ne manquerait pas de changer la donne pour cette direction si muette !