Recherche
 
Fermer
Connection

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


    visiteurs
    visiteurs en ligne

  Nombre de membres 126 membres
Connectés :
membressudrailnormandie
 
Recherche
 
Fermer
 
Libre service
Les sections
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
64 Abonnés
Calendrier
Les nouvelles
Le 31 mars 2010, 
Monsieur le Président de la SNCF,
 
Comme tous les cheminot-e-s, nous avons pris connaissance ce matin, par les médias, du dépôt de différents préavis de grève pour dans quelques jours, et des propos de Monsieur Nogué, Directeur des Ressources Humaines de la SNCF.
 
Monsieur Nogué vient de parler des cheminot-e-s en les qualifiant de « preneurs d’otages »
lorsqu’ils/elles font grève. C’est la première fois dans toute l’histoire de la SNCF qu’un des principaux dirigeants de l’entreprise dénonce et calomnie de cette sorte les cheminot-e-s. Soyons plus exacts : c’est la première fois, hormis la période 1940/1944, où les « preneurs d’otages » étaient celles et ceux qui résistaient au fascisme… [Lire la suite]
 

Lire la suite Lire la suite

Le 31 mars 2010, 
Monsieur le Président de la SNCF,
 
Comme tous les cheminot-e-s, nous avons pris connaissance ce matin, par les médias, du dépôt de différents préavis de grève pour dans quelques jours, et des propos de Monsieur Nogué, Directeur des Ressources Humaines de la SNCF.
 
Monsieur Nogué vient de parler des cheminot-e-s en les qualifiant de « preneurs d’otages »
lorsqu’ils/elles font grève. C’est la première fois dans toute l’histoire de la SNCF qu’un des principaux dirigeants de l’entreprise dénonce et calomnie de cette sorte les cheminot-e-s. Soyons plus exacts : c’est la première fois, hormis la période 1940/1944, où les « preneurs d’otages » étaient celles et ceux qui résistaient au fascisme… [Lire la suite]
 

Fermer Fermer


 
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...