Recherche
 
Fermer
Connection

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


    visiteurs
    visiteurs en ligne

  Nombre de membres 127 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
 
Recherche
 
Fermer
 
Libre service
Les sections
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
63 Abonnés
Calendrier
Les nouvelles
sudSNCF_anim.gifRapport Kossowski - le 04/03/2009 21h29
Rapport Kossowski sur le droit de grève :
« légiférer dans l’urgence serait une erreur »

 
C’est la conclusion du rapport déposé par le député Kossowski qui rejoint ainsi ce que la fédération SUD-Rail affirme depuis des semaines !
 
La remise de ce rapport va-t-elle clore la séquence anti-grève relancée depuis janvier ?
 
Dans la situation sociale que nous connaissons aujourd’hui, avec notamment la perspective de la très forte action interprofessionnelle du 19 mars, il n’aurait pas été judicieux d’annoncer une remise en cause du droit de grève …
 
Pour les usagers des transports collectifs, l’urgence est d’améliorer les conditions de transport au quotidien ; pour cela, il faut des moyens pour le service public !
 
Le rapport confirme que :
« les grèves ne sont pas, et de loin, la cause première des perturbations de trafic ».

 
 Quant aux suggestions du rapport, quelques commentaires sur les premières : 
  •  La création d’un observatoire des relations sociales dans les transports terrestres n’aura aucun effet, ni sur les conditions de transport des usagers, ni sur les relationssociales dans les entreprises.
  •  L’accentuation du rôle des CHSCT est une très bonne chose, mais il serait déjà bienque les patrons cessent de s’opposer à l’exercice de leurs prérogatives actuelles.
  • Le renforcement du dialogue avec les usagers implique de ne plus exclure certainesassociations et de reconnaître toutes les organisations syndicales interprofessionnelles.
 

Lire la suite Lire la suite

Rapport Kossowski sur le droit de grève :
« légiférer dans l’urgence serait une erreur »

 
C’est la conclusion du rapport déposé par le député Kossowski qui rejoint ainsi ce que la fédération SUD-Rail affirme depuis des semaines !
 
La remise de ce rapport va-t-elle clore la séquence anti-grève relancée depuis janvier ?
 
Dans la situation sociale que nous connaissons aujourd’hui, avec notamment la perspective de la très forte action interprofessionnelle du 19 mars, il n’aurait pas été judicieux d’annoncer une remise en cause du droit de grève …
 
Pour les usagers des transports collectifs, l’urgence est d’améliorer les conditions de transport au quotidien ; pour cela, il faut des moyens pour le service public !
 
Le rapport confirme que :
« les grèves ne sont pas, et de loin, la cause première des perturbations de trafic ».

 
 Quant aux suggestions du rapport, quelques commentaires sur les premières : 
  •  La création d’un observatoire des relations sociales dans les transports terrestres n’aura aucun effet, ni sur les conditions de transport des usagers, ni sur les relationssociales dans les entreprises.
  •  L’accentuation du rôle des CHSCT est une très bonne chose, mais il serait déjà bienque les patrons cessent de s’opposer à l’exercice de leurs prérogatives actuelles.
  • Le renforcement du dialogue avec les usagers implique de ne plus exclure certainesassociations et de reconnaître toutes les organisations syndicales interprofessionnelles.
 

Fermer Fermer


 
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...