Recherche
 
Fermer
Connection

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


    visiteurs
    visiteurs en ligne

  Nombre de membres 127 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
 
Recherche
 
Fermer
 
Libre service
Les sections
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
64 Abonnés
Calendrier
Les nouvelles
Accident mortel de Chelles Gournay, le verdict:
Le 13 octobre 2003, un voyageur de 70 ans monte dans un train RER à la gare de Chelles au moment où les portes se referment. Il est traîné sur 380 mètres, coincé dans les portes du train, avant d'être projeté sur le ballast. Il décède 9 jours plus tard.
Le tribunal de Meaux a rendu aujourd’hui un verdict très attendu par tous les agents de conduite.
 
1.  Le conducteur, Pascal L… est relaxé : le tribunal a reconnu sa compétence et sa parfaite application des prescriptions réglementaires.
 
2.  La SNCF est condamnée : le tribunal ne s’est pas trompé de responsable, la SNCF devra verser de lourdes indemnités à la famille de la victime.
 
Ce type d’accident au démarrage d’un train alors qu’un voyageur est coincé par une porte n’est pas rare, ce qui est moins fréquent c’est qu’il soit mortel et qu’il donne lieu à des poursuites.
 
La fédération SUD-Rail a soutenu sans faille le conducteur inculpé et avait prévenu la direction que s’il devait être condamné, il pourrait y avoir des réactions de solidarité.
 
Maintenant, c’est vers l’avenir qu’il faut se tourner pour qu’il n’y ait plus d’autre victime !
 
La fédération SUD-Rail est à l’initiative sur ce dossier (Equipement Agent Seul) depuis des mois.
La SNCF doit maintenant entendre nos revendications sur : 
  •   les modifications de procédures réglementaires,
  •   les règles d’équipement en personnel des trains et des gares,
  •   les évolutions techniques des matériels, 
  •   l’amélioration de la maintenance,
 

Lire la suite Lire la suite

Accident mortel de Chelles Gournay, le verdict:
Le 13 octobre 2003, un voyageur de 70 ans monte dans un train RER à la gare de Chelles au moment où les portes se referment. Il est traîné sur 380 mètres, coincé dans les portes du train, avant d'être projeté sur le ballast. Il décède 9 jours plus tard.
Le tribunal de Meaux a rendu aujourd’hui un verdict très attendu par tous les agents de conduite.
 
1.  Le conducteur, Pascal L… est relaxé : le tribunal a reconnu sa compétence et sa parfaite application des prescriptions réglementaires.
 
2.  La SNCF est condamnée : le tribunal ne s’est pas trompé de responsable, la SNCF devra verser de lourdes indemnités à la famille de la victime.
 
Ce type d’accident au démarrage d’un train alors qu’un voyageur est coincé par une porte n’est pas rare, ce qui est moins fréquent c’est qu’il soit mortel et qu’il donne lieu à des poursuites.
 
La fédération SUD-Rail a soutenu sans faille le conducteur inculpé et avait prévenu la direction que s’il devait être condamné, il pourrait y avoir des réactions de solidarité.
 
Maintenant, c’est vers l’avenir qu’il faut se tourner pour qu’il n’y ait plus d’autre victime !
 
La fédération SUD-Rail est à l’initiative sur ce dossier (Equipement Agent Seul) depuis des mois.
La SNCF doit maintenant entendre nos revendications sur : 
  •   les modifications de procédures réglementaires,
  •   les règles d’équipement en personnel des trains et des gares,
  •   les évolutions techniques des matériels, 
  •   l’amélioration de la maintenance,
 

Fermer Fermer


 
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...