Recherche
 
Fermer
Connection

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


    visiteurs
    visiteurs en ligne

  Nombre de membres 126 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
 
Recherche
 
Fermer
 
Libre service
Les sections
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
64 Abonnés
Calendrier
Les nouvelles
greve_avert.gifLa grève bien légale - le 06/02/2009 00h40
Grève des agents de conduite de Nice

La SNCF fait un usage abusif de la justice. Le tribunal de Marseille a aujourd’hui reconnu le droit des salariés.

La grève des agents de conduite de Nice, comme celle des agents de conduite de St-Lazare, respecte en tout point les dispositions légales.

Le tribunal de Marseille ne dit là pas autre chose que ce que la fédération SUD-Rail dit depuis des semaines. Ce faisant le tribunal de Marseille met en évidence l’exploitation politicienne faite par quelques députés en mal de notoriété.

Nous ne demanderons pas la condamnation de la SNCF pour usage abusif de la justice, nous lui demanderons juste de répondre aux revendications légitimes des cheminots en grève.

Pour la fédération SUD-Rail, le dialogue social ne se fait pas devant les tribunaux. La direction doit reconnaitre  les causes profondes qui amènent des agents à se mettre en grève, cela demande peut être plus de courage que de saisir un tribunal.

L’écoute et le dialogue sont les seules voies qui permettent d’élaborer les réponses nécessaires pour une reprise du travail, pour une amélioration du service public au quotidien sans dégradation des conditions de travail des agents qui rendent ce service. La Fédération SUD-Rail continue de suivre de très près ce dossier et continuera d’apporter tout son soutien aux salariés en lutte.

Lire la suite Lire la suite

Grève des agents de conduite de Nice

La SNCF fait un usage abusif de la justice. Le tribunal de Marseille a aujourd’hui reconnu le droit des salariés.

La grève des agents de conduite de Nice, comme celle des agents de conduite de St-Lazare, respecte en tout point les dispositions légales.

Le tribunal de Marseille ne dit là pas autre chose que ce que la fédération SUD-Rail dit depuis des semaines. Ce faisant le tribunal de Marseille met en évidence l’exploitation politicienne faite par quelques députés en mal de notoriété.

Nous ne demanderons pas la condamnation de la SNCF pour usage abusif de la justice, nous lui demanderons juste de répondre aux revendications légitimes des cheminots en grève.

Pour la fédération SUD-Rail, le dialogue social ne se fait pas devant les tribunaux. La direction doit reconnaitre  les causes profondes qui amènent des agents à se mettre en grève, cela demande peut être plus de courage que de saisir un tribunal.

L’écoute et le dialogue sont les seules voies qui permettent d’élaborer les réponses nécessaires pour une reprise du travail, pour une amélioration du service public au quotidien sans dégradation des conditions de travail des agents qui rendent ce service. La Fédération SUD-Rail continue de suivre de très près ce dossier et continuera d’apporter tout son soutien aux salariés en lutte.

Fermer Fermer


 
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...